Soupe à la grimace – Bakchich

Qu’arrive-t-il donc à nos multicolores anciens compatriotes gaulois. Lorsque nous devînmes, nous Africains, il y a 50 ans, indépendants, les Français, peut-être grâce au Général de Gaulle , avaient les idées claires.

Aujourd’hui ils se sont éloignés des enseignements du Général et même des exemples de Tonton Mitterrand. L’affaire Tchado-Soudanaise, en marge de l’effroyable guerre du Darfour traduit l’embrouillamini dont fait preuve non seulement le régime malade d’Idriss Déby mais aussi le cafouilleux gouvernement Fillon. Le Kaïser SarkocO et ses africanistes Balkany, Pégard et Guaino ont bien du mal à comprendre la complexité de notre continent.Le meilleur incontestablement d’entre eux est le fameux traître turfiste Morin, ministre de la Défense française, qui a fait mettre à disposition un avion de l’armée gauloise au service de l’association clandestine, selon Rama Yade, Children Rescue.

Ce scandale franco-tchadien, sous l’égide de Quéquette d’Orsay de Ramatouillade et de son ambassadeur à N’Djamena mérite d’être sérieusement éclairci. Il serait sûrement bon que le Sénat du Président Porcelet et la commission des Affaires Etrangères et de Défense auditionnent le Morin, l’Hortefeux et l’Alliot-Marie afin de déterminer si seuls les services diplomatiques de Kouchner-Yade sont responsables. Au train grotesque et dramatique où les accusations sont parties – Deby, père de dealer assassiné, parle de pédophilie – avec condamnation aux travaux forcés, d’Espagnols, de Français, et même d’un Belge, il serait temps que le Kaïser SarkocO s’inquiéte réellement de savoir ce que Déby-de-boisson entend par trafic d’orgasmes. On est en pleine soupe à la grimace. Et voilà que l’Élysée ne trouve plus que le nucléaire Kadhafi pour désamorcer la bombe judiciaire de N’Djamena !

Si l’Arche de Zoé est tellement toxique comment se fait-il que la Garde des Sceaux française ne déclenche pas une enquête post-liminaire d’urgence. Peut-être ignore-t-elle comme l’ambassadeur de France au Tchad, qu’il existe une convention bilatérale judiciaire de double extradition.

Sarkiki, s’il te plaît change d’ambassadeur à Fort-Lamy, mute Miss Yade comme Préfet en Seine-Saint-Denis, afin qu’elle continue de s’occuper des droits de l’homme à Aubervilliers et enfin pousse le French-Doctor Kouchner à défendre activement les intérêts des Français, et pas seulement en Birmanie ! Alors le nouveau salaire présidentiel pourra se justifier.

Prince Pokou


Commentaires sur facebook