Tchad, un Etat corrompu.

Les ministres limogés sont conduits au bagne de Moussoro. Apres quelques mois on apprendra qu’ils sont libres sans aucun procès équitable et suivront des décrets qui les nommeront Ministres, Gouverneurs ou responsables d’une grande institution de l’État, une façon de les remercier pour avoir battu campagne au compte du MPS avec l’argent de l’État, et aussi les faire oublier la petite mésaventure de la prison de Moussoro ou Korotoro.
Lors de l’enquête sur les détournements à la Mairie de N’Djamena, il a été retrouvé des décharges en bonne et due forme faites par les hauts cadres de l’Etat, des généraux proches de Deby, de la famille de Deby, et autres grosses pointures du MPS. Les décharges s’élèvent à plusieurs milliards de CFA provenant des recettes de la Mairie et des subventions de l’Etat. Seul Mahamat Zene Bada a été inquiété. Après quelques mois à la Maison d’arrêt de N’Djamena, Zene Bada fut libéré, envoyé comme Directeur de campagne du MPS pour les élections présidentielles au Guerra avant de finir comme Directeur des Projets Présidentiels. Il vient encore d’être arrêté pour détournements. On entendra certainement dans un futur proche parler de lui comme probable SG du MPS ou pourquoi pas le PM, car aucun caillou n’a encore occupé ce fauteuil.
Tous les ministres limogés ou limogés et inculpés, reviendront au-devant de la scène publique comme si rien n’a été fait. Il est de même pour Younousmi qui a dépensé des milliards de CFA sur simple décharges des caisses de Rahat et d’ADAC. L’équipe de contrôle qui a regardé les comptes de ces deux agences est restée impuissante face à Younousmi, elle a alors limogé le DG Guelpina qui a été immédiatement promu SG ailleurs. Ainsi va le Tchad, Etat voyou et corrompu.

Ismaël Mahamat
(N’Djamena)


Commentaires sur facebook

3 Commentaires

  1. Madji

    hum……………………………….

    • Kader BADO

      Bonjour j’ai eu beaucoup de plaisir à feuilleter votre site. Je trouve également les sujets très intéressants.Moi je suis journaliste burkinabè j’aimerais vraiment partager mes expériences avec les journaliste tchadien. Concernant le limogeage de ministres sans procès, le phénomène n’est pas seulement tchadien. Il faut dire qu’au Burkina les abus de pouvoir des hommes politiques étaient restés pendant longtemps impunis mais jusqu’à un passé récent mais avec l’éveil des consciences des populations ces dernières années beaucoup de choses est en train de changé. L’actualité récente au Burkina nous apprend qu’un jeune homme a fait limoger le ministre de la justice qui l’aurait fait battre par ses gardes rapprochés. Le gouvernement a en tous cas donné l’assurance que la procédure ira au bout enfin que force reste à la loi. Donc pour vous dire que c’est un combat qui doit être mené par des organisations de la société civile, les médias et tous ceux qui sont épris de justice. Je promet de commenter vos sujets .

  2. mahammat

    tout ce que je sait sur deby ,il detruit le pays,il viol le petite fille,il est alle depense 25 million de dollars american sur ume bordel,toute ume eco d’un pays,ce pour cela qu’il est entrain de limoge se ministre pour trouve de l’argent,ce ne pas une lutte contre la correption