Tchad : deuxième jour de détention pour le député de l’opposition Gali Gatta Ngothé – Rfi

Au Tchad, c’est le deuxième jour de détention préventive pour le député de l’opposition Gali Gatta NGothé. Il a été arrêté dimanche à Sahr, dans le sud du Tchad dans le cadre d’une affaire de braconnage de phacochères. Ce lundi 5 mars, à l’ouverture de la session de l’Assemblée nationale, plusieurs députés ont quitté l’hémicycle en guise de protestation.

Hier matin à l’ouverture de la session de l’Assemblée nationale, un député de l’opposition interpelle le président du Parlement sur le cas de son collègue Gali Gatta Ngothé, gardé à vue depuis dimanche à la légion de gendarmerie de Sahr. « Vous perturbez la séance », lui répond le président de l’Assemblée nationale.

Du coup, tous les députés de l’opposition et quelques membres de la majorité quittent la salle. Sur le perron de l’Assemblée nationale, le député Salibou Garba est leur porte-parole : « En fait, il s’agit d’une affaire politique. Il n’a pas été pris en flagrant délit de braconnage. Son arrestation a été opérée suite à des contacts avec Ndjamena. Donc cela veut dire que les instructions sont venues bel et bien de Ndjamena. C’est une persécution à l’endroit du député, pas seulement les députés de l’opposition mais l’ensemble des députés. Et cela devrait emmener l’ensemble des députés à réfléchir ».

Du côté de la justice, on refuse de suivre l’opposition sur le terrain de la polémique. « Je suis scandalisé par leur attitude vis-à-vis de la justice. Ils devraient au moins respecter l’évolution de la procédure », déclare un haut fonctionnaire.

Selon le procureur de Sahr, le député et trois de ses compagnons seront présentés ce mardi au juge au cours d’une séance de flagrant délit. On saura au sortir de cette séance si Gali Gatta Ngothé pourra rejoindre ses collègues pour la session ou s’il doit rester à Sahr pour affronter la justice.


Commentaires sur facebook

4 Commentaires

  1. nouba asra gotobe

    Il arrive que des inconnus d’une communauté donnée se comporte comment. Ca n’étonne personne. Signé l’arrêt de vie de Gali est un mauvais calcul pour ce député ou le PAN si ça vient de lui

  2. ABSAKINE

    On tue des éléphants, on abat des gazelles par dizaine et on tue des hommes sans être arrêté…Et on accuse Gali d’avoir braconné un phacochère,,,Où va le Tchad que construit deby? Un jour on arrêtera des tchadiens pour avoir respiré l’air que Dieu nous a offert gracieusement.

  3. Kourbou

    Pourquoi ce regime continue t-il de vous etonner ?

  4. le braconnage n’est pas la vraie cause de son arrestation combien des braconniers ete arretes juges, at amende?j