Les Brèves de N’djaména : Deby au secours d’El-Béchir

Depuis la formation du Front révolutionnaire du Soudan (FRS), composé de tous les groupes rebelles du Darfour, du Djebel Nouba et du Nil bleu, un front fortement soutenu par le Gouvernement du Sud Soudan, le régime de Khartoum ne dort plus sur ses deux oreillers.  En effet, dès sa création, le FRS a déclenché les hostilités au sud Kordofan où il a remporté des éclatantes victoires ; il a ainsi vaincu et nettoyé plusieurs garnisons de l’armée soudanaise et même pacifié la région. Toutes les tentatives de l’armée soudanaise de récupérer la région ont échoué.  Présentement un autre front est ouvert au Nord, à l’est d’Ouadi Hawar et à l’ouest de la bourgade de Mellit.  Le gouvernement soudanais a voulu nettoyer la colonne de FRS  qui s’y trouve en envoyant une colonne de plus de 200 véhicules. Depuis le début de la semaine  à la suite des combats acharnés, le FRS a détruit la colonne gouvernementale et les rares rescapés sont retranchés dans les grottes de « Dongui (barrage)  bachom », encerclés par les combattants du FRS.

Le Gouvernement soudanais a demandé l’aide de Deby et ce dernier a répondu présent. L’armée de l’air tchadienne est mise en état d’alerte et il a été demandé au Chef d’Etat Major de l’armée de l’aire de très rapidement exprimer tous les besoins en pièces détachées, en carburant, etc. Les techniciens et autres pilotes au chômage ont été rappelés. Des va-et-vient entre N’djaména et Khartoum des officiers tchadiens de l’armée de l’air sont signalés. C’était d’abord le Cl Annadif et puis depuis le mardi c’est le Lt Cl Mahamat Abdel Madjid qui est sur place. Selon nos infos, comme les soudanais n’utilisent pas les hélicos  mais plutôt des Antonov, Deby leur envoie des spécialistes des hélicos pour former les soudanais.

Les observateurs ont aussi remarqué qu’une colonne tchadienne de plus de 70 véhicules a franchi le lundi 5 mars la frontière en direction de Dongui Bachom. D’autre part, des témoins oculaires ont rapporté que des militaires tchadiens furent transportés par avion et débarqués à l’aéroport de Nyala, sud Darfour.

Tout porte à croire que l’information selon laquelle Deby aurait promis à El Béchir de prendre en charge le nettoyage du Darfour nord des rebelles du JEM, se confirme.

Beremadji Félix
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

11 Commentaires

  1. Fourkoutou

    Je ne comprend rien

    • adjid

      assalamou alleykoum, tous pour la paix partout dans le monde particulièrement en Afrique precisement au TCHAD et au SOUDAN.Mes chers frère tant que le système MPS est au pouvoir,tant que il n’y aura pas de bonne relation entre Jouba et Khartoum,les deux pays ne seront pas en paix.pour toute personne qui veut la paix dans ces deux pays il faut qu’il travaille pour l’obtention de deux solutions.

  2. la paix au darfour chers parents.

  3. menteur

    une chose est sure,meme si elbechir ne tombe pas ,il perdra le controle de beaucoups de regions .pour la premiere fois bechir est ci paniqué

  4. Adam H Bargouli

    Il est vrai que le Tchad est obligé d’avoir des bonnes relations avec le Soudan. Mais franchement est ce que les gens de Darfour n’ont pas le droit d’être considérés comme des citoyens à part entière dans leur pays? Le mieux est que PR Deby privilégie des négociations équitables à leur égard parce que les sacrifices consenties par cette population rien que pour son bien être sont énormes. Sa vie n’aura plus de sens si elle accepte aujourd’hui de se soumettre au régime de Khartoum sans condition. Que la paix revienne dans cette région!

    • Lemor

      Nostradamus l’a dit attention au pe9ril jaune huneeusemert les chinois deviennent plus riche . donc vont faire attention ! ouffffffffffffff

  5. Tirenda

    S’il vous plait les frères, c’est vrai que porter assistance à tout niveau n’est pas une mauvaise chose en soi mais pensons à l’équilibre sécuritaire, social et économique qui nous manque ici au pays. Regardez les niveaux  » ultra misérables » des indicateurs de bien être de notre pays et réfléchissons y que de nous préoccuper plus de ce qui ne nous est prioritaire. En vérité, de toute façon, la paix n’est pas pour ceux qui cherchent à l’arracher ou à l’avoir par la guerre ou la force. Merci!

  6. Sauvageot

    Le Tchad est un pays pauvre. Son développement socio-économique ne peut se faire que dans un environnement de paix sociale. Et cette paix n’a pas de prix certes, mais aller jusqu’à combattre dans un autre pays, c’est un suicide. Sûrement des milliards de ressources de pétrole seront encore dépensés gratuitement et inutilement dans une guerre qui n’est pas la nôtre. Nous tchadiens avons salué l’initiative de paix prise Déby quand il s’est rendu au Soudan et sa main tendue vers la réconciliation nationale de tous les fils du Tchad. Pourquoi ne peut-il pas demander à son homologue soudanais de faire autant et que les armes ne parlent plus jamais dans cette région du Soudan et du Tchad? Ce sont les pauvres qui meurent dans ces guerres. Déby et El Béchir sont tous deux des musulmans. Ne se sentent-ils pas responsables de ces nombreuses victimes de guerre devant Dieu?  

  7. Afaq

    Le rebelles tchadien Baba Laddé appel à une conférence de paix où serait invité tous les rebelles du Tchad et de Centrafrique ainsi que les Soudanais du MJE:

    Appel aux défenseurs des droits de l’Homme

    Je suis le Général Baba Laddé et j’ai décidé de prendre moi-même la plume pour informer le monde de deux choses extrêmement importantes:

    – De nombreux membres de ma famille et des familles de mes combattants ont été arrêtés en Centrafrique et au Tchad. Depuis plusieurs semaines, personne n’a eu de contacts ou de nouvelles de ces civils innocents.

    Il n’ont pas non plus été inculpés pour aucun crime. Bangui et N’djamena les retiennent donc en toute illégalité et nous demandons aux organisations des droits de l’homme de se mobiliser urgemment contre ces violations des droits de l’homme.

    – Les état-majors du Front Populaire pour le Redressement et du Parti pour la Justice et le Développement se sont réunis et ont décidé de lancer un appel à des négociations de paix.

    Le FPR et le PJD-Farca proposent que sous l’égide de l’ONU, une conférence de paix internationale se réunisse et regroupe les représentants de la République Centrafricaine, du Tchad, de la totalité des mouvements politico-militaires du Tchad et de Centrafrique, des partis d’opposition légaux, des représentants des états voisins des deux pays, c’est à dire la Libye, le Niger, le Nigeria, le Cameroun, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Soudan du Sud et le Soudan, ainsi que des représentants des états menant des opérations militaires dans nos deux pays: la France, les Etats-Unis et l’Ouganda.

    Le but serait que ces négociations aboutissent à une paix durable et définitive en RCA et au Tchad, arrivé à une transition démocratique et une mobilisation générale contre la LRA de Joseph Kony. D’ailleurs si la Lord’s Resistance Army accepte de cesser ces crimes contre l’humanité et écarte Kony et les autres chefs recherché par la CPI, des représentants de ce mouvement pourraient être invités à la conférence. Pourrait aussi être présent les Darfouris du Mouvement pour la Justice et l’Egalité, ceux-çi ayant joué un rôle dans la guerre civile tchadienne.

    Si le 1er mai 2012, le Tchad et la RCA n’ont pas répondu positivement à cette proposition de paix, nous nous verrons dans l’obligation de reprendre la lutte armée pour instaurer la démocratie dans ces deux états.

    Pour finir, je condamne les massacres perpétrés par le gouvernement syrien contre son propre peuple et j’appelle la communauté internationale à aider l’Armée Libre de Syrie. Je condamne aussi formellement les bombardements israéliens sur la Bande de Gaza et concernant le Nord Mali, j’appelle le gouvernement Malien et le Mouvement National de Libération de l’Azawad à s’assoir de toute urgence à la table des négociations.

    Général Baba Laddé,

    Le 12 mars 2012

    • yaya

      beaucoup ignorent ce qui se passe au soudan et font des commentaires deplaces mais en realite c;est une domination ecrasante de la minorite arabe dite arabe qui represente moins de 5/100 de la population qui impose sa culture et sa langue regardez in peu la tele soudanaise pour savoir plus il faut etre de teint clair pour etre presentateur d;une emission c,est comme accepter qu »on dit que tous les tchadiens sont des goranes ou des baguirmis ou des zakawas ou des arabes etc —-

  8. bonjour

    deby a peur pour son poiyoir