Les Brèves de N’djaména : Le français Ministre de la Justice du Tchad, rappelé à l’ordre

La citoyenneté est un élément essentiel dans la vie d’une personne. Elle a de la valeur.  Vis-à-vis de son pays d’adoption ou d’origine, un citoyen a des droits, mais surtout des devoirs. Cela semble avoir échappé à l’actuel Ministre de la Justice du Tchad, qui est un citoyen français, marié à une française et vit actuellement (théoriquement) en France, même s’il est ministre au Tchad ! Comme tout arriviste, le Ministre défend l’indéfendable : l’arrestation illégale et arbitraire du Député Gali Gata Ngotté. Plus royaliste que le Roi, il s’est fendu d’une lettre époustouflante adressée aux parlementaires français qui suivent le dossier d’Ibni Oumar Mahamat Saleh et de Gali Gata. Les termes utilisés sont d’une arrogance infantile ; la procédure est pratiquement inouïe. Les autorités françaises n’ont apprécié ni le fond, ni la forme et elles n’ont pas tardé à le faire savoir à leur compatriote : « il y a une façon de parler de la France et de ses élus, mieux, un citoyen français doit être toujours du côté du Droit et des Droits de l’Homme. Il est inadmissible qu’un citoyen français se mette au service d’une dictature et d’un dictateur et interpelle la France en des termes inacceptables. »

Le message a été reçu 5/5 par  le français Ministre de la Justice du Tchad, Abdoulaye Fadoul Sabre, c’est son nom et celui-ci se serait plié à quatre et aurait présenté ses excuses à qui de droit en ajoutant que qu’il n’a fait que répercuter mot à mot les instructions précises de Deby. Lui, Abdoulaye Fadoul n’est que « la bouche » de son maitre et  que d’dorénavant il ne « prêtera pas sa bouche » et à personne pour tout ce qui concerne la mère patrie. Donc acte !

Mahamat Ahmat
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

19 Commentaires

  1. Cet enfant qui disait qu’il voulait prendre la place du Général Chaibo n’a rien comprit. Chaibo mahamat a combattu les forces de Kadhafi lorsque le petit Abdoulaye et son père servaient d’indic pour le DDS.

  2. cool

    bonjour mahamat ahmat
    vous critiquez djido fodoul comme quoi il est français etc … mais en même temps dans le contenu de votre papier, vous soutenez le point de vue des français … Comment doit t-on vous comprendre ??? Ou bien il n’y a rien à y comprendre ?

  3. Justice

    Je pense que les autorité tchadienne devraient vérifier la nationalité de leurs administrés avant de leurs donner des postes de responsabilité. Je trouve inadmissible que des gens qui rejettent leur nationalité d’origine pour des nationalités de circonstance puissent être nommées officiels d’un pays. Soit on est fièr de ce que l’on est mais on ne peut manger à tous les rateliers.

    • mahamat mahamat

      je pense monsieur que l’affaire de nationalité est dépasse dans le 21eme siècle si non Obama ne sera pas Pr des USA ni SARKO de la France et y’en a tant d’autre dans la vie actuelle les DIGNES GENS cherchent qui est apte a faire avancer le pays.et a mon avis l’article de la constitution tchadienne que je sait pas le numéro et qui dit pour être éligible il faut être de mère et de père d’origine tchadienne soit retire car je te donne un exemple pour le BENIN pour être éligible il suffit d’avoir la nationalité et dix ans après vous êtes éligible regarder la différence monsieur.
      quant au cas du ministre de la justice je pense qu’il est même éligible a la présidence car avoir double nationalité n’est pas un crime merci.

  4. kalamkatir bilene

    Ici la nationalité du ministre n’a pas d’importance , le ministron a deux nationalité francais et tchadienne donc il a droit de servir ses pays. En plus il n’est pas un élu
    il est nomé par un petit décret et il partira de la mme façon.
    Le important qu’il soit français ou tchadien c’est de respecté les droits des autres en plus il a fait le droit. Autre chose jusqu’a présent la constitution tchadienne interdit a une personne qui a la double nationalité de ne pas se présenté dans une election mais de devenir fonctionnaire au tchad.En plus le minitre c’est zakawa donc pour lui tout permis il peut mme devenir candidat aux présidentielle en ce moment.

  5. Cet enfant est un faux type d’âpres les gens qui le connaissent. Certains disent qu’il est compétent, mais ou est la compétence dans ce qu’il est entrain de faire? Enrôlement a la hâte des prisonniers vers Moussoro, campagne contre Kebzabo en faveur du Me PAdaré (ce dernier a nommé le petit du minestrone de la justice au poste de directeur l’enregistrement cadastral), arrestation des élus etc…………

  6. Sauvageot

    Pas de confusion s’il vous plait! Obama est né aux USA et il est de nationalité américaine. Il a plein droit d’être président aux USA. Sarkozi est né en France et il est nationalité française. Il a aussi plein droit d’être président en France. Notre ministre est français, et il est ministre au Tchad. Il ne lui est pas interdit d’être ministre en France. Mais je ne sais pas, veuillez m’éclairer, peut être membre du gouvernement tchadien un étranger? Notre constitution le permet-il? Dans ce cas particulier, il faudra que l’assemblée nationale interpelle le chef de gouvernement et que des explications claires soient données à ce sujet. 

    • fils du tchad

      zarko est arrivé en france a l’age de deux ans et Mr A sabre est né a biltine et grandi la bas?Il est parti en france vers 1998.MERCI

  7. chouchou

    je vous dis de tout mon cœur le petit minestrone c’est trompe . il n’a rien compris mais aura demain ok .

  8. Ali Mht

    Mes frères tchadiens ne cherchez pas à cautionner ces vilenies impropres et suivre bêtement ce personnage sans scrupules plein de tours malsains dans ses manches,ce fameux  » Mahamat Ahmat ». J’attire votre attention sur ces mensonges montés de toutes pièces pour diffamer un homme qui ne fait que son travail en tant que citoyen tchadien car il défend d’abord les intérêts de son pays.Le fait qu’il ait une autre nationalité ne peut être considéré que comme un atout et à mon humble avis je ne vois pas d’où vient ce mal pour notre pays. le fameux « Mahamat Ahmat » semble être très informé et très bien placé dans les affaires de l’État à tel point qu’il a connaissance de toutes correspondances officielles échangées entre notre pays et tout autre pays tiers. Mais le problème réel de ce monsieur n’est pas une préoccupation alarmante de la conduite et de la gestion de nos gouvernants des affaires et de la chose publique mais justement un dessein très malveillant visant à détruire l’image d’un ministre tchadien qui veut bien que les choses évoluent mais en essayant de mettre un peu de l’ordre dans son département et cela ne peut se faire sans faire des mécontents. Je constate que beaucoup de ces intervenants sont concernés directement ou indirectement par les nouvelles mesures qu’il vient d’exécuter à l’encontre du personnel de l’ancien ministère de la moralisation. Je ne le défend pas mais je vous demande mes frères d’être réalistes,objectifs et de positiver en essayant de trouver des solutions ,en proposant soit des suggestions soit des directives citoyennes sur tous les angles pour aider nos frères à ne pas transiger sur l’honneur et les intérêts du Tchad. Évitons de tomber dans des erreurs récurrentes de division et de haine que connait notre pays depuis son indépendance. Je m’excuse si j’ai heurté par inadvertance la sensibilité de quelqu’un mais nous devons positiver en acceptant un débat tolérant et constructif.

    • cool

      merci ali mht pour ce point de vue. d’ailleurs concernant la nationalité française du ministre on attend des preuves. Et même si c’était vrai, va t-il vendre le tchad à la france ?
      ppppfffff 

  9. hamada

    Je crois que vos plumes sont remplies d’aigreur,je me demande comment vous ferez pour faire avancer ce pays

  10. Sauvageot

    Tous les intervenants ne sont pas concernés par les nouvelles mesures prises à l’encontre du personnel de l’ancien ministère de la moralisation. Comme citoyens, certains veulent simplement savoir la vérité et voir la justice appliquée dans ce pays. Si le ministre est de nationalité française, nous trouvons qu’il n’est pas normal qu’il soit membre de notre gouvernement. S’il est de nationalité tchadienne, comme tout citoyen il a plein droit de l’être. Il n’y a rien contre sa personnalité. Qu’il agisse avec toute la compétence qu’il faut, c’est notre souhait d’ailleurs pour tous les autres ministres. Le Tchad en sortira grandi. Mais de grâce, nous ne souhaitons pas voir des étrangers membres de notre gouvernement. Cela ne se passera pas dans d’autres pays.

    • cool

      Monsieur Sauvageot s’il vous plait essayer de faire la différence entre Etranger et Nationalité. La bi nationalité est admise par nos lois au tchad. Sauf pour se présenter à l’élection présidentielle. Al Bongo (paix à son âme), Moungar et quelques uns ont occupé malgré cela des postes ministeriels. Mais l’épisode de Ouatarra et Bagbo n’a pas suffit à vous démontrer que sur les question relatives à l’ivoirité un peuple peut s’enfoncer dans la division. Évitons les erreurs qui nous viennent de l’étranger mais apprenons d’eux, leurs solutions. Abdoulaye Sabour Fadoul est un homme avant d’être une nationalité. Moi je peux mourir pour mes enfants mais pas pour mon pays. Patriote d’accord mais nationaliste jamais.

  11. bakhit teghen

    arrêtez vos âneries et laissez le ministre travailler. qu’il soit français ou tchadien, il fait remarquablement bien son travail. et pour nous, c’est ça qui compte. je pense que derrière cette polémique sur sa double nationalité(réelle ou prétendue d’ailleurs), il y a une intention manifeste de nuire à la réputation de cet homme dont l’ascension ne plait pas à tout le monde.

  12. idhsd zakawa

    La nationalité de cette ministron ne interessé pas c’est la gestion du tchad qui nous interesse ici et en ce moment conbien des zakawa soudanais occupent des postes de responsabilité au Tchad et ca n’a jamais interpélé quelqu’un pourquoi seulement celui du ministrons Fadoul si vous souhaité posé cette question il faut faire un recenssé ou voir tout la nationalité des zakawa qui occupent des postes au tchad .
    Le plus important c’est d’abord pour les zakawa soudanais qui occupent des postes a la gendarmerie a la police et qui sont des etrangers soudanais en majorité et qui imterpelent des tchadiens sans aucune connaissances des cotes ou des lois et coutumes tchadiennes
    mecri

  13. Sauvageot

    Les amis, fermons ce débat, car certains pensent que ce nous disons sont des âneries. Tout le monde n’est pas au courant des textes de base régissant notre pays. 

  14. Tchadien

    Le sujet de l’article n’est pas tant la nationalité du ministre que le fait qu’il defende un gouvernement partial et dictatorial en agissant comme si le Tchad était un Etat de droit.