Les Brèves de N’djaména : Les Douanes du Tchad, assainissement ou règlement des comptes ?

Les Deby ont frappé fort aux Douanes : par un Décret signé de Deby Ainé sur proposition de Deby DG des Douanes et lu à la RNTV, il est mis fin ou plus exactement radié de la fonction publique plus de 300 agents. Parmi les radiés, on y trouve des simples agents, des officiers des Douanes, des cadres supérieurs du Ministère des finances, affectés aux Douanes, etc. Pourquoi ce coup de balai et pourquoi maintenant ? Il faut, entre parenthèse, signaler que la mesure est totalement illégale et arbitraire. Avec ou sans faute, le renvoi d’un fonctionnaire de la fonction publique obéït à des procédures légales bien définies. Mais le respect des textes ou de la parole donnée n’est pas le point fort des Deby. Donc passons-en !

Une fois n’est pas coutume, donnons du crédit aux Deby : il s’agit bien d’un assainissement (même si par des méthodes illégales). Les Douanes sont une vache à lait des régimes gorano –zaghawa : Habré y casait les mutilés des guerres, Deby, les zaghawa, parmi lesquels des très nombreux revenants soudanais. Et ils se sont enrichis sans vergogne ; avec le temps, beaucoup d’entre eux ne s’occupent même pas des douanes mais d’autres affaires annexes utilisant leur titre de douanier. Certains ont même poussé l’audace, avec la complicité des DG des Douanes,  de se faire remplacer par leurs frères ou enfants pendant qu’eux-mêmes s’occupaient d’autres choses. Sur les listes lues à la radio, on décèle au moins une vingtaine des décédé ou des gens connues pour avoir quitté depuis longtemps les douanes. Le fait que des individus tels que Sougri Guihni ou Idriss Youssouf Boy, tous deux neveux des Deby, figurent sur la liste des radiés, est le signe que les Deby ont frappé fort (pourvu qu’ils ne reviennent par une autre porte dérobée!)

Un peu de règlement des comptes quand même ! Inculte, arrogant et gaffeur, Saleh Deby, benjamin des Deby, a un comportement social aux antipodes de celui des autres Deby, ses grands frères. C’est l’homme qui use et abuse du pouvoir de son grand frère, il veut se faire prince aux yeux des zaghawa qui le lui dénient allègrement, alors il n’est pas étonnant de trouver sur la liste la majorité écrasante des zaghawa supposés opposés à Saleh ou au régime. D’autre part, le fait que 100% des membres de la famille maternelle de Timan Deby font partie des radiés, n’est pas du hasard : les deux frères se haïssent mortellement.

Il ne faut pas exclure qu’on retrouve les mêmes  radiés, demain, à la police ou aux Eaux et Forêts, à l’ANS ou même à la protection rapprochée de Deby. Il faut peut-être le même coup de balai dans tous ces services, sans oublier que dans un Etat de droit tout ce monde peut poursuivre l’Etat pour licenciement abusif.

Beremadji Félix
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

10 Commentaires

  1. bakhit teghen

    Assainir les douanes, c’est bien; mais passer un coup de balai dans toute la fonction publique, c’est encore mieux. Pourquoi chercher les intrus ailleurs alors que nous savons tous que la fonction publique est peuplée de resquilleurs de toute sorte qui ponctionnent ses comptes à longueur de journée? Personne n’est dupe. Et certainement pas le peuple tchadien!

  2. hamada

    Ne dit on pas que pour faire les omelettes il faut casser les oeufs?

  3. Bhadi

    Chez les Itnos les paroles n’ont pas d’importance,pour eux même les décrets font parti des paroles!!! hors chez un homme de qualité et digne de foi , ses paroles qui conditionnent sa même d’être homme ; alors chez les Itnos grands comme les petits n’ont jamais tenu leurs paroles depuis qu’ils ont eu le pouvoir non plutôt depuis leur principauté!!! Comme quoi que ces décrets ce de faits d’annonce juste pour faire parler de lui en tant prince et héritier et aussi montrer son pouvoir à ses sujets!!les pauvres tchadiens.Sinon comment des individus comme sallai accèdent dans la très haute gestion de l’État? Mes condoléances pour le savoir et excellence disparus.Ainsi va le TCHAD ou le ROYAUME ITNOLAND!

  4. Barkadei

    Je m’investirai personnellement , la kermesse du desordre est terminée on a entendu; les controles physique des fonctionnaires plusieurs se sont déroulés les noyaux mous sont devenus des noyaux durs, le controle biometrique on a assisté , on a pensé maintenant qu’il n’y a pas la guerre , et pas de depenses militaires les tchadiens vont savourer ces petrodollards mais helas on s’est trompé nous qui croyons travailler pour notre pays. les fonds petroliers ne servent qu’aux mariages et d’autres depenses des itno qui n’ont jamais été fonctionnaires mais sont toujours nommés aux postes de responsabilité. au tchad l’administration n’existe que de nom on ne rend que service a son excellene, La douane alors ne sert que de PGA pour la famille, allez a ngueli voir tous ceux qui sont declarants ou transitaires en douane (colonnels. soeurs, meres , cousins cousines ) j’en passe et les douaniers auxquels passent entre les mains ces declarations tout une ethnie, la famille. tout est verouillé en amont comme en aval.on dirait nous autres n’avons pas de droit d’exister. l’histiore jugera

  5. abdraman

    Bonsoir mes compatriotes il faut pas oublier les articles 13 et 14 de notre constitution

    Article 13 :
    Les Tchadiens des deux sexes ont les mêmes droits et les mêmes devoirs.
    Ils sont égaux devant la loi.

    Article 14 :
    L’Etat assure à tous l’égalité devant la loi sans distinction d’origine, de race, de sexe, de religion,
    d’opinion politique ou de position sociale.
    alors je m’adresse a celui du redaction il faut pas faire de distinction d’origine,donc il faut laisser les Gorane et les Zaghawa trankil Merci

  6. HASSAN

    bjr mr felix vous avez tout dit sauf que ce qui me decourage beaucoup plus au tchad meme dans ta propre famille si un d’entre vous arrive avoir une petite promotion oubli son passer et meme ses freres. donc ce pas seulement les zagawa ni les gourane mais c’est devenu la regle de jeux .

  7. diksina

    La douane n’est pas un terrain familiale pour que tous les heritiers doivent chacun constuire ou prendre sa part.Pour une fois,Deby a fait ce qu’il fallait aiu ministère de finances.

  8. sonésaal

    Nous esperons vraiment que ce soit un assainissement. Si, pour des reglements de comptes, on agit de la sorte au nom de l’ETAT tout en reconnaissant que toutes ces personnes radiées ont le droit de porte plainter contre l’ETAT, il faut sincèrement se dire entre nous que c’est gauche!!!! Mes compatriotes, il ne faut jamais oublié que le TCHAD est un ETAT de droit. Oui! si nous avons accepté la démocratie dans notre pays, nous avons l’obligation d’accepter tout ce qui l’accompagne donc à comprendre que tout citoyen a le droit de contester une décision prise par une administration quelconque s’il l’estime injuste. Alors on craindrait que ce décret radiant les agents de douane soit des reglements de comptes, ceci rendrait le TCHAD coupable devant toutes ces personnes et lui ferait beaucoup des dépenses inutiles pour des domages et interets que ceux-ci reclameraient alors que l’on pouvait éviter tout ceci en respectant juste la loi. Chers compatriotes, il est temps pour nous d’éviter trop de soufrances pour notre très cher et beau pays. Imaginez un instant que le TCHAD soit une personne physique qui est traitée de cette manière!!! oh j’ai très mal au coeur à cause de tout ce qui se passe et tout ce que l’on entend parler de ce pays tous les jours. Arretons de malmener ce pays, s’il vous plait. Mes salutations

  9. ADOUM

    Chers frères et soeurs Tchadiens, pourquoi les divisions ethniques prennent toujours une ampleur dans notre pays? Est-ce que ailleurs dans les autres pays du monde, les gens ne vivent pas en harmonie entre differentes groupes ethniques? Est-ce que à la naissance, chacun a choisi son ethnie? Non, soyons raisonnable. Quelque soit nos differences, nous sommes tous des Tchadiens. Nous partageons le même pays. Aimons cette patrie meurtrie et construisons-la ensemble. Qu’ALLAH nous donne la paix de coeur et nous permettent ensemble mains dans la mains de contibuer au developpement de notre chère patrie le TCHAD.