1er AVRIL 1989 – 1er AVRIL 2012

Dimanche 1er Avril 1989, Dimanche 1er Avril 2012 cela fait presqu’un quart de siècle que Hassan Djamouss et ses compagnons ont dit non à la tyrannie, à l’humiliation et à la dictature. Les tchadiens se rappellent-ils de cette date ? Et que deviennent les survivants et les familles des martyres ? Hassan Djamouss est un héros dans le sens strict du terme, il a su galvaniser les troupes, donner le courage aux effarouchés, l’espoir aux résignés et l’audace aux téméraires. Jamais un mot déplacé envers les combattants, toujours un sourire jovial aux lèvres, son véhicule est constamment en tête de peloton suivi de celui de Yacoub Sinine Karda.  C’est ainsi que H. Djamouss a libéré le Tchad de l’invasion libyenne, mais comble de malheur cette prouesse ne lui a pas porté bonheur aux yeux de son dictateur de président qui a vu au contraire une menace éventuelle pour son régime.

L’attaque de la garnison libyenne de « Maaten-assara » devrait être faite concomitamment avec celle d’Aozou dont les unités choisies sont dirigées par un des ténors des Fans ; pour des raisons non élucidées jusqu’à présent  l’attaque n’avait  pas eu lieu, cette défection a laissé les champs libres aux libyens de concentrer leurs attaques sur la seule colonne de H. Djamouss. Au retour de l’opération, très déçu par cette défection, le Comchef a demandé des explications. Au contraire toute la machine des calomnies, des délations et des complots imaginaires ont été mises en place par le dictateur et son entourage clanique, aidé en cela par quelques thuriféraires de la communauté  zaghawa pour le casser et surtout lui denier les fruits de sa prouesse légendaire et historique.

Résigné, il s’est révolté et avait tenté de regagner le Darfour pour mener la résistance contre la dictature ; au cours d’un des nombreux combats qui ont jalonné sur tout le trajet jusqu’au Darfour, il a été capturé, blessé, puis ramené à N’djaména avant d’être achevé.

Dans la nuit du dimanche au lundi 1er avril, ils étaient 74 personnes à défier l’armée de Habré en quittant N’djaména en direction de l’Est ; tous étaient de Berri : 14 sont partis de chez Idris Deby, 60 de chez Hassan Djamouss (Voir les deux listes ci-dessous). Le Chef de la révolte était le Comchef Djamouss, Idris qui ne voulait pas sortir, a été obligé par ses proches  de suivre le Comchef. Les tergiversations d’Idris, son  refus de quitter et son départ tardif ont eu des conséquences périlleuses  sur la vie de plusieurs de ses parents. Dans cet après midi du 1er Avril, plus de 100 militaires Bilia se sont retrouvés au domicile (aéroport, actuel Burkina) d’Idris Deby pour le supplier de suivre le Com Chef Djamouss, mais Idriss a catégoriquement refusé : « je me battrai jusqu’à la mort ici même si Habré tente de m’arrêter, »,  répétât-il à ceux qui lui demandaient de quitter. Découragés, les plus décidés des militaires Bilia ont rejoint le Comchef, les autres, restés sur place, ont été arrêtés le jour suivant et exécutés par la DDS.  Quand sous l’injonction des proches (Mahamat Saleh Brahim, Ibrahim Souleymane Djouba Abu Azhari, Djougoune Moursal, et surtout la vieille qui a dit «  au lieu de rejoindre Hassane pour mourir en homme, si tu veux être humilié ici par les goranes, je vais te maudire ») Deby décida enfin de rejoindre le Com Chef, dans la chambre à coté dormaient Issakha Diar Djongoss et Adam Kessou Anou. Détail très intéressant : non seulement Idris ne les a pas réveillés ni informés  mais il a dit texto « ne les réveillez pas !»

Après avoir échappé aux poursuites de l’armée de Habré et atteint Hadjer Marfaîne, les premières frictions ont commencé. Hassane Djamouss a plus des partisans qu’Idriss (à noter que plus de la moitié des partisans de Djamouss sont des bedeyat) et il est l’initiateur de la révolte,  c’est en toute logique qu’il se voit le Chef du mouvement ;  Djamouss a informé Idris que les combattants veulent savoir ici et maintenant qui est le Chef avant de poursuivre le chemin. La réaction d’Idris a été : «   nous sommes poursuivis par l’armada de Habré, depuis 48h, nous n’avons eu aucun répit, nous avons perdu des camarades, la moitié de nous est blessée et vous trouvez le temps de parler qui est le Chef politique, qui est le Chef militaire et blablas ? Hassane, c’est toi le Chef et maintenant déguerpissons d’ici, Habré va nous tomber dessus.» Cette sortie apparemment consensuelle n’a pas apaisé pour autant  la tension. Idris insiste pour quitter les lieux, Djamouss persiste pour y rester et il y a eu entre les deux, cet échange :

Idris « Hassane, c’est toi le Chef, on vient d’en décider et c’est à toi de prendre des décisions mais j’insiste pour dire que Habré sera ici d’un moment à un autre, le lieu n’est pas très stratégique et nous sommes au bout de nos forces, je suggère qu’on quitte immédiatement les lieux. »

Djamouss – « Idris, je connais Habré autant que tu le connaisses, ici aux milieux de ces grottes, Habré ne va pas s’hasarder. »

« OK » aurait dit Idris et il est parti s’étaler à l’ombre d’un rocher, suivi des survivants de ses partisans. Et « BOOUM ! », le premier obus serait tombé moins de 30 mn après. Les partisans d’Idris l’ont tout simplement ramassé  par les pieds et la tête comme un sac d’oignons et ont étalé comme des lapins, Djamouss et les siens ont fait face. Djamouss blessé et capturé, les autres, presque exterminés, les rares survivants ont rejoint après plusieurs jours voir des mois le groupe D’Idris.

Voilà, schématisée l’histoire du 1er avril que j’ai vécue personnellement. Pour le reste seuls les historiens, les  acteurs et les témoins nous diront les tenants et aboutissants de ces évènements dont le point focal est la rupture de confiance entre les Berri et Habré et l’arrivé d’Idris Deby Itno à la tête du Tchad par un concours des circonstances hasardeuses ; ou par la grâce de Dieu.

Parlons plutôt du présent. Que sont devenus les 74 révoltés ayant quitté nuitamment N’djaména ? Les morts ? Les survivants, que font-ils ? Comment survivent-ils ? Comment vivent les familles des disparus ?

Mr Deby, vous rappelez-vous de cette date encore? que vous disent votre âme et conscience à propos de tous ces disparus et de leurs familles ? Des remords ? De la satisfaction de l’œuvre accomplie ? Non, ni l’un ni l’autre ! Vous avez supprimé la direction des mutilés en disant qu’il n’y a aucun mutilé de guerre sauf ceux qui sont tombés de leurs chameaux  ou qui ont été faits mutilés lors de leurs arnaques ! Êtes-vous sérieux en disant cela ? Qui vous a protégé vous et ensuite votre pouvoir depuis 21ans  des Fans jusqu’au MPS en passant par tous les combats contre le MDD, le MDJT, le CNSD, Le FUC, les différentes factions au Darfour et enfin l’UFR ? Voulez-vous qu’on vous cite les mutilés de tous ces combats ?

Avez-vous posé une seconde  de savoir que deviennent les familles de tous ces martyrs et ceux qui ne sont pas entrés dans votre bouffonnerie ?  Ceux qui vous ont tiré de votre lit en appelant votre vieille maman au secours face à vos tergiversations pour vous faire rejoindre Djamouss, que deviennent-ils ?

Quelle est l’appréciation des tchadiens par rapport à cet évènement dont les conséquences sont la destruction du régime UNIR et l’évènement du MPS : salutaire ou c’est une catastrophe ? Morts pour rien ou morts pour quelque chose ? Que des questions !

Le 8 Mars de la même année, il s’est tenu à Bâ-Mina le 1er congrès constitutif du MPS, alors posez-vous qui parmi les cadres civils et militaires des autres tendances qui nous ont rejoints pour donner une coloration nationale, se trouvent-ils aujourd’hui auprès de vous ? Ousmane Gam ? Mort en exile ; Ketté Moise ? Assassiné par vous ; Maldom Bada Abbas ? Mort d’une crise cardiaque à cause de vos humiliations ; Mahamat Hassan Al-inqaz et Djibrine Dasser sont les deux seuls survivants de cette journée historique, mais quelle aventure n’en ont–ils pas vécue ces deux-là ?!

D’ailleurs Deby a toujours fait semblant de n’accorder aucun crédit à cette date historique de 1er Avril dès lors qu’il ne lui revient la paternité. Le Mouvement du 1er Avril est l’œuvre du défunt Hassan DJAMOUSS, c’est pourquoi Mr Deby essaie toujours de minimiser la portée historique de cet évènement.

Les tchadiens ne doivent plus faire confiance à cet homme sans foi ni loi et qui récompense par l’humiliation ceux qui l’ont servi.

Dans la liste ci jointe, manquent quelques noms, les témoins peuvent en rajouter.

Par  le Soldat opprimé du 1er Avril.

 

Eléments du 1er Avril 1989: Groupe Idris Deby

Noms et  Prénoms Observations
Bokhit Sinine Karda Décédé à Hadjer Marfaine, avri   1989
Daoussa Deby En activité
Djougoun Moursal Laissé pour compte, mutilé et   sdf, ne survit que grace aux ides des parents
Ibrahim Mourrah (Abou Azhari) Chef de Canton,malade et ignoré
Idris Deby En activité dans la delinquence   et le nepotisme
Ismael Hour Essem En activité
Kerim Aht Eguini Décédé à Oursing
Kishine Tagabo Hiou Décédé à Hadjer Marfaine – 1989
Maht Saleh Brahim En activité
Mht Deliaou En activité
Saleh Boy Décédé à Saraf-Borkou (Salamat)   – 2006
Segou Borgou Digo Décédé à Bâ-Mishi
Yaya Boy Décédé à Bâ-Mishi
Youssouf Boy Décédé à Bir Barka – fevrier   2008

 

 Eléments du 1er Avril 1989: Groupe Hassane Djamouss

Noms  Prénoms Observations
Abakar Abdelkerim    Nassour(Alkabli) en activité à la Gendarmérie
Abakar Abdelkerim (kereinkeino) en activité à l’Ett-Major des aemées
Abass  Koty   Yacoub assassiné à Ndjamena en 1992
Abderraman Abdoulaye dcd à Bahaï
Abderraman Hardaga Tody dcd à H. Maifaine
Aboulaye Izzédine laissé pour compte survit grâce aux aides familiales
Adam Mournon Becher (mineur) dcd à Bä-Michi
Ahmad  Essou dcd àNdjamena
Ahmat  Mahamat   Guili ( bourta songoli) laissé pour compte,survit grâce à la fraude
Ahmat Djougoui décédé  à   In-moulo
Ahmat Ségué Korgo dcd au Lac
Barkay Hamid Tourkay dcd au Darfour sud dans les rangs du Cnr
Beguila Nassour Sougar survit en faisant des trafics avec l’opposition sd
Bokhid  Sinie   Karda dcd à Tiné
Bokhid Badjouri    Erda en vie
Bokhid Djamouss en oisivité
Bokhid SOULEYMAN    BAHAT dcd à Bä-Michi
Bokhid. . . Dougous dcd à Bahaï
Bokini  Souleyman dcd à Bahaï
Brahim Dillo Gouni (djanfor) dcd  au Tibesti
Diguid  Sourman   deliao  dcd à Baha
Djerou Souleyman Gnalio  dcd à H.   Marfaine
Djougoune Moursale laissé pour compte,mutillé de surcroît survit grâce aux   aides des parents
Faki Tahit Bergou en mission cmdée assassiné par les soudanais
Hamad  Ardja dcd  à Bâmachi
Hamid Cherif Nassour (Abtoujou) en activité dans la boufonnerie
Hamid djougour Berdé dcd au Lac
Hassam djamouss assassiné à Ndjamena
Hissein Nour    Kossa en vie
Hissein Tahir(chauffeur du Comchef) dcd à H.Marfaine
Ibrahim Djamouss en exil aux USA
Iibey  Tergouny en actvité
Jerbo  Arami dcd  àTibesti
Kerim  Ahmad  Eguini dcd à Bahaï
Kerim  Nassour   SOUGAR DCD au Tibesti
Kerim Barka Addawi dcd à Oursing
Kichiné Tagabo Hyou dcd à H.Marfaine
Lt HAROUN Moussa    Mahamat dcd à H. Marfaine
Mahamat ADDAWI dcd à In-Moulo
Mahamat Déliao Tenguel en activité
Mahamat Dirgui dcd dans les rangs de Cnr
Mahamat Niguid dcd à NDJAMENA 13 Avril 2006 PAR LE fuc
Mahamat Tahir (aide de camp/Comchef) dcd à H.Marfaine
Mhamat Saleh Oumar    (Dibyali) déflaté
Mohamédine DJIBI dcd à Mangalmé
Moussa Haroun Tirgo en activité
Moussa Souleyman Djibrine DCD à Bitkine
Nouki Ségué DCD à Bahai
Nour Bekip Houssari H. Marfaine
Oumar Djamé Eskelo en oisivité
Ousman Djouma    Tyéla en activité
Salim Djouma Tyala dcd à NDJAMENA 13 Avril 2006 PAR LE fuc
Ségou  Bergou   Digo digo dcd Bâmichi
Ségué  Oumar  Nassour dcd à Bâmichi
Ségué Dillo dcd à Oursing
Ségué Siry dcd à Bahaï
Souleyman Moussa SEID dcd à Bitkine- 1ère victime, agent de l’IGCE
Tahir Irégué dcd à Bâ-Michi
Yaya  Seiro   Borgou en activité
Youssouf Nassour    Abdoulaye (Bitangui) en activité

 


Commentaires sur facebook

45 Commentaires

  1. Mht saleh

    Bravo Tchadactuel, comme toujours vous avez fait un excellent boulot. Merci pour ce recit bien fourni. Encore bravo!!!

  2. daoud abbo

    Vraiment vous êtes pas reconnaissants.
    Comme si ceux dont vous avez cité ci-dessus seul,qui ont libéré le tchad!

  3. Michel Danio

    Beau travail! excellent article! merci tchadactuel pour ce rappel historique. Je vous felicite pour votre professionalisme et votre sens de la memoire.

  4. makin beré

    ces des gens qui sont sortis apres le coup d’etat manque mais ceux qui sont participe à liberation du tchad de habré sont nombreux .

  5. Hissein Terda

    Gloire à nos morts, que leur mémoire reste eternelle!!!

  6. mass

    Il ne s agit pas d un polymeique que Wafa Abdelkerim entrain de faire ,mais l histoire du tchad que vous nous raconter est farde de toutes les verites vecu,je jure qu avant l arrive du Mps,je n avais jamais entendu parle de Zagawa,berri…ce veux pas dire qu ils ne sont pas des tchadiens,mais leurs role dans l histoire a peut etre commence apres 90,continuer a tailler l Histoire du tchad pour servir des interet d un clan n est pas un acte patriotique,c est une trahison pour le martyr

    • sougour Dillo

      MASS, tu n’ as entendu parler des zaghawas avant 1990? c’est très simple tu n’es pas tchadien ou des faux tchadiens qui se terrent à blabline et quartier centre pour faire des affaires sur le dos des vrais tchadiens et après ils regagnent tranquillement Gambaru ou Kousserie. CE N’est pas à toi de parler des martyrs ou patriotisme, tu n’en sais rien. ferme-la s’il te plait et reste sous les dour-dours regarder passer les filles et les insulter.

      • mass

        Mr sougour Dillo,c est simple ,tu n a pas besoin de me raconter la presence des zagawa,dans certains quartier de Nadjamena.Va collecter tout les cahier de cours d Histoire etgeographie de CM1,CM2 jusque terminal,si tu trouve un seul mot Zagawa,cite parmi les tribue dans l histoire du pays,je te donnerrai raison,alors fais ta recherche,scann les cahier et envoie le au site tchadactuel,
        NB: j ai bien dit les cahier de cour avant 1990,ou bien de livre publie avant1990,Ok?

      • Younous

        Mr MASS ne connais pas la realité de l histoire Tchad et ceux qui l on fait. Moi je suis Gouran au temps de Habré j etais jeune mais je connais les zakhawa c est pas seulement Deby et Djamouss mais je parle des civiles Zakhawa qui vivent en Ndjamena . peut être que toi dans les années 80 tu es encore enfant. sinon les Zakhawa on joué un grand rôle depuis le temps de la colonie jusqu’ au événement de MPS. Imagine que sous le régime Habré 74 personnes quitte en plein jour avec arme pour aller en rébellion . ceux qui on fait ça on beaucoup de courage .

    • Bechir MHT

      Lol !!!!! Je ne crois mes oreilles !!! Étonnant de savoir que y’a quelqu’un qui dit qu’il n’a jamais entendu parler des zaghawas avant 90,mais tu vivait ou la! Regagne la terre mon frère ,y avait des familles zaghawas à blabline,sénégalais ,rue de 40,bololo,djambalbahr, et puis ceux du quartier européen ,par respect je ne citerài pas le noms de ces familles qui étaient établi à la veille de l’indépendance ! Peut être toi ,t’etais un arriviste ! À ndjamena ,sahr,moundou,abeche et bet ,ils étaient des zaghawas ,peut être vous les confondez avec les gourane ! Mais ils étaient bel est bien la, vendeur de bétail, restaurant à souque khala, cinema Rio ou scherazade ,pharmacie ,boulangerie ,combattant,vendeur de thé ,taximan! Donc je pense que c’est mieux de connaître les choses avant de parler, moi en personne à l’école bololo j’en ai connu ces enfants villageois des zaghawas,mail il se peut que tu as raison, le nombre à augmenter avec le Mps, chose normale tous les villages se sont déverser à ndjam city, et on connaît la suite ! Mais de grâce ne dite pas que vous n’avez jamais entendu parler des zaghawas ! l’article on va le lire et chacun apprécie à sa façon , tout ce que je sais ,djamous est sorti avec quelques zaghawas ,et puis les autres tchadiens on suivi ( maldoum,dassert….. Et j’en passe ) .merci . Bechir MHT 

  7. Bokori

    Je pense que l’histoire de 1er avril reconter par monsieur détenteur c site est fallacieux d’ailleurs c période c mr se trouverais a moundou au sud du pays est entrain de vendre turto sorti d usine.si ma cécité intellectuelle est bonne

    • MOALBAYE JUSTIN

      ah bon donc c’est une honte vendre des tourteaux? Effectivement tu n’es pas atteint de la cécité intellectuelle mais carrément tu es aveugle. IL n’y a rien de mal à restituer l’histoire. On comprend ton amertume, tu es sûrement parmi les gens qui ont traversé le chari à l’arrivée de Mps.

  8. Burri

    Hey arretez vos sautise certes j en disconviens pas que djamous etait un heros au tchad mais des braves hommes ont ete aussi . je parle a tout les beris avez vous oubliez El hadj AHmat gorou alias ndjilli

    • MOALBAYE JUSTIN

      Ahmed Gorou faisait partie aussi des éléments de Hassan Djamouss qui ont quitté Ndj le 1er Avril? c’est curieux on croyait qu’il était le ComSp de Habré!

    • Abdel A

      Nous parlons ici des hommes qui ont combattu la dictature de Habre afin d’instaurer la democratie. alhadj Ndjilli etait certes parmi les braves hommes d’armes qu’a connu le Tchad, mais il etait du cote Habre, un des hommes qui a contre l’avancee du MPS a un moment donne. Toutefois du cote MPS il y’avait milles ndjillis et c’est ce qui a meme permis a Deby de remporter la bataille tres facilement. Il a pu garder le pouvoir pendant 22 ans malgres les rebellions recurentes qu’a connu son regime.

  9. Abdel A

    Des hommes valeureux grace auxquels aujourd’hui nous vivons dans la dignite et la quietude.Sans moyens consequents, ils ont pu mettre l’enemie en debandade, que sa soit a Aouzou, ou a Bamichi. Ils faut bien souligner qu’ils etaient des acteurs incontournables avec bien d’autres Tchadiens a la liberation entiere du nord du Tchad. Aucun foyer n’a ete epargne par la dictature qu’a connu notre pays depuis les premiers jours des independances, mais incontestablement les beris ont paye le lourds tributs par leur bravoure.Bcp des hommes ont paye leurs vies pour liberer le peuple du joug de la dictature et Deby est amene a la tete du pays, mais il faut bien noter que le pouvoir est confisque par une minorite qui s’arrose tous les biens au detriment de la masse.

    Que l’Ame de touts nos martyres reposent en paix!

  10. zamzam

    Il y’a des contre verité. Idriss durant sa formation en France, les francais ont choisi Deby pour remplacer par HH parce que ce dernier menacait les interets francais. Pour cette raison Deby rentré au pays voulait tout faire pour arriver au pouvoir. Pour cette raison, elle a dit a HH que Sidick Fadoul Kitir voulait s’en fuir et la DDS a arreté Siddick Fadoul qui se trouvait chez Djamous. Dans cette affaire Djamous et HH ont eu un grand probleme. Abass Koty a reconcilié Deby et Djamous qui ne se saluaient pas. Le coup d’etat du 1 avril et l’oeuvre de tous les deux au stade et apres l’echec ils sont sortis. Ne mentez pas ….

    • sougour Dillo

      zamzam, il y a les fait et les analyses et les suppositions, ce que vous dites ce sont vos analyses ou même des suppositions, mais l’histoire telle qu’elle est racontée prend en compte les faits qui donnent raison à Djamouss. C’est Djamouss qui a pris la décision de quitter ce n’est pas Idriss, ça c’est un fait ma petite.y a rien à mentir même si vous êtes proche d’Idriss vous ne pouvez pas lui donner pour l’histoire ce qui lui appartient pas.

  11. Bokori

    Autrement dit si on fait la politique avec les moyens d’hier, on va avoir mal d demain. ( de toute façon c rappel historique est intéressant quelque soit s authenticité.

  12. Adoum

    arreter de raconter toutes ces futilités, les zakawa sont sortis en reellion apres un coup d’Etat manqué. et ils sont partis pour chercer le pouvoir mais jamais pour liberer les tchadiens d’un soi disant dictateur. la preuve est qu’aujord’hui on est dans une dictature atroce. et franchement apes tt ce q les zakawa ont faits o tchad viol, vol, tueries,detournements de biens publics…. vouloir les transformer en martyr et heros est un insulte a l’egard d tous les tchadiens. et cela demontre q jusqu’aujourd’hui les zakawa ne voit q leur personne et rien d’autres.
    chacun a son tour chez le coiffeur vs rendrez compte tot ou tard

  13. mass

    Personne n a douter que Jamous etait un hero,mais le beri etautresn ont rien a avoir avec l authentique de cet histoire,les arabes,les sara,le gourane,ont tous mains dans la mains libere libere le pays contre l envahisseur libyens,malgres leurs divergences,mais nous faire savoir que le berri ont contribue plus dans cet evenement est une trahison patriotique contre notre histoire

    • sougour Dillo

      Mr Mass, tu peux pas demander la fille en mariage et insulter la mère de mauvaise souche! Djamouss est Zaghawa que tu le veilles ou non et l’histoire lui a donné la paternité de la libération du Nord du Tchad des libyens. IL est certain que tout le monde a participé à cet effort mais la tête du chef est très important. Autre fait historique, les fans sans les zaghawas n’étaient rien du tout et HH le savait très bien quiconque, quand ils ont décidé de l’abandonner ils l’ont vaincu.point barre!!
      Ensuite il faut comprendre que ce Problème du 1er Avril est un point de l’Histoire qui a été le déclencher de tout un procéssus dans lequel tout le monde a participé et tout le monde a péri; donc ne faisons pas d’amalgames entre le rappel d’un fait de l’histoire et son processus. LE FLN a été crée par 8 jeunes révoltés, on en parle jusqu’aujourd’hui.

      • mass

        est si le Fan eatit rien sans le zagawa,est ce que tu savais que Le Mps etais nul sans le Hadjarai Monsieur Gougour? l heroisme de Jamous,n illustre pas la situation et la contribution des zagawa au tchad,c est un cas isole,si le tchadien rendent hommage a Hassan djamous,cela ne veux pas dire qu il rendent hommage aux zagawa,tout le monde sait que lezagawa,n ont pas un avenir au tchad vu la situation qui sevit au pays et au soudan,alors ne nous fais pas savoir que les zagawa incarne l idiologie et l heroisme de Jamous

  14. kalimi

    Je pense quesi j’etais a votre place, je veux dire si j’etais un berri coe vous le dite je vais prié pour Deby car croyé moi sans cette homme vous restéréz chasseurs des babouins (boubou) excusé moi du terme mais c la realité. Et que deviendrons les Di MoCHi les premiere liberateurs, ces qui ont combattu les Tombalbaye, GUIDAFI quand vous les berri vous deviendrez des heros. Pour koi ne pas prié pour Habre qui a fais de vous ce que vous ete aujourdhui celui qui mis vos parents dans le FANT par force, essayé de vous rappelé de votre un p en arriere svp.

  15. Berdei TIDEI

    Gourane,zakawa voulez-vous ainsi construire le Tchad?vraiment  dommage distinguons nous d’une autre manière des autre que d’étaler nos différents sur le nets ;même si y a des points noir entre nous faisons table rase pour construire ce beau pays que t’ inciter a là haines raciales ou claniques.
    merci et Cordialement     

  16. Aboud

    Cet article vous invite à redécouvrir après 22 ans les noms des héros oubliés. Idriss DEBY,QUI NE RESPECTE PAS SES MORTS, NE PEUT RESPECTER LES VIVANTS.
    GLOIRE A NOS MARTYRS

  17. Aboud

    Brabo a Tchadactuel.

  18. Adam

    on est le dernier sur le plan par rapport aux autres pays a cause de la guerre.je ne vois pas les valeurs de ce gens la (HH,Hdjmous ,et Deby). maintrenant c’est le tour d’Erdimi  et MhtNouri .ce sont tous des hypocrites malhonnetes ,des affamers du peuple.

  19. tougoud

    merci tchadactuel. si ya la possibilte on veux savoir avec les grande guerre de 90 tel que la guerre d’iriba ou anou hassan es decede, la guerre de bamichi(qui a duree pndant une semain),la guerre de inimouru, durgusi…….etc.

    • Hissein Terda

      Bien dis Tougout, si vraiment les gens de Tchadactuel peuvent faire un autre travail de recherche pour nous eclairer sur les principaux grandes guerres du Mps: In-mourou, bamichi, dourgoussi etc. Je vous remercie et vous felicite pour ce travail historique et tres bien fait. bravo, bravo. Ps: je suis particulierement emu de voir le nom de mon oncle Adam kessou ina-anou sur la liste

  20. Hachim Nassour

    Mes salutation aux compatriotes vivent et paix aux ames de nos martir quelque soit leur affiliation plotique,regional,ethnic,et corp ils sont tous des heros qui deffenderent une cause national ou idees partial. Ils sont tous fils du Tchad et compatriotes africains.que la terre soit lager pour eux et nous qui les suivons. j ai parcouris les commentaire je suis vraiment contant d’avoir les intelectuels, internots sedepatent sur des soujet national et me remerciement aussi pour l’initiateur du sujet. Tres chere compatriotes tchadiennes et africains si vous mes permetez de dire:Nous devons secultiver pour la paix, l’amour,de comment resoudre nos difference dans la paix. Je suis un des vous et comme vous j aime l’estabilite des pays africain en general et mon pays enparticulier qu ils vivent dans une independence agricol et bedacogique,rien que la paix et amour du patrie.que nous allons realiser nos reves et seul des nos enfants. je vous aime tous que Dieu et dieux benissent l’Afrique. a vos sante

  21. ADOUM

    chers compatriotes, j’ai parcouri le debat que vous avez lancé depuis quelques jours. Après une longue analyse, il me semble qu’on discute sur un sujet qui ne fait que diviser les Tchadiens et créer des haines les uns envers les autres. Et cela est vraiment dommage. Nous sommes au 21eme siècle, et de surcroit des intellectuels, depuis les independances, tous ceux qui ont perdu la vie, quelques soient leur appartenances ethniques, c’est d’abord des Tchadiens. Ne nous glorifions pas d’avoir fait un mal même si ce necessaire. Il n’y a pas une communauté dans laquelle tous le monde est brave ni le contraire. Dans tout le milieu existe des gens biens et mauvais. Parlons de paix et comment developper notre pays pour le bien être de tous les Tchadiens. Le Tchad nous appartient à tous sans distinctions de races, de religions et de toutes autres mesquineries. Personne n’a choisi son ethnie à sa naissance. Acceptons nous les uns les autres et vivons en paix. La paix quand je le prononce à plusieurs reprises, ce n’est pas fortuit. Elle n’a pas de prix. Ceux qui n’ont pas vecu ce qu’on appelle instabilité, insecurité et tout ce qui lié à ses fléaux, ignorent beaucoup des choses. Souhaitons la paix de coeur, de corps et d’esprit pour tous les Tchadiens et Tchadiennes. Vive le Tchad.

  22. Ensemblega

    He les leches botes la avez une idee de ceux ki ont marke l histwr du Tchad?laisser vos connerie de heros du tchad Hassan j. Ilya eu bien des hoes braves et vigoureux pendant la guerre et ki ont donne leur vie pur defendre leur pays o interet de leur enfants faudrait bien parler d eux k de prendre une seul personne et le decorer com sil etait l hoe de la situation or kil mouri par lachete,il ya eu bien les legendes et mem des dieux de guerre.he mr redacteur kan raconte une histwr ne dite jamais:ce cek nous ont avons vecu ok?ce pa parcek ce darfouri d origine te paye bien pur l8 aider a ecrire en faveur de sa fami puis kon sais kil n etait mem pa sur le sol tchadien pendant ces evenement k tu invente n importe kw.

  23. Ensemblega

    Ofait g oublier de te repondre mr bechir mht les zagawas ont envahi tout le tchad de telle facon k ils commencent a se dir ojoud8<>de grace, mem sil vous si vous vous proclamer descendant indirect de 7 region swye un pe d honnete pur vos un siecle a venir de chercher a dire la verite?BET signifie  »la communaute Ga » et ce une seule region.et dailleur les zagawas prennaient les ga en rival mais les ga n ont pa de de rivale,ce toute les tchadiennes ki conteste la presnce zagawas dans toute les regions du pays pur fer partir de 7 societe.mais g lance un appel de conseil sil veulent bien m ecoute voila<<retournee dans votre chers Darfour ce ne pa une honte de fer un retour o pays natale il ya un proverbe ki dit<>

  24. Adoum

    S’il vous plait, il faut un peu de franchise. Il ne faut pas croire que deby a eu le pouvoir par une force quelconque.  Pour ça, le chef de l’Etat personnellement, reconnais qu’il  est arrive au pouvoir que par la grace de Dieu et non par la  bravoure des hommes. Soyez au moins reconnaissant envers Allah, le Tout Puissant. En son temps, personne ni de cote de pouvoir ni de cote rebelle n’a imagine une seconde que Deby renverserai Habré. Le pouvoir appartient a Allah. Il donne a qui Il veut et prend de qui Il veut. Donc mes chers   frères, ne nous faisons pas d’illusions. Ne nous vantons pas trop d’une bravoure   aveuglement généralisée pour une communauté quelconque. La bravoure n’est pas   quelque chose qui appartient a une ethnie précise. Dans tout le milieu, se trouve des   hommes braves. Mieux vaut laisser les autres parler de toi que toi-même. Je pense que   l’histoire racontée par une personne étrange est mieux acceptée que par soi même. Ce qu’il faut peut être préciser, s’il y a courage, cela reviens au président surtout pour l’evenement de 2008. S’il avait décide en son temps de partir, personne ne l’empechera et personne aujourd’hui se permettra de se vanter soi disant que Grace a lui ou a eux que le régime est jusque la au pouvoir. A bon entendeur salut. 

  25. verite

    hier le clan khadafi pensait qu’ils sont les plus braves et les plus forts jusqu’á traiter les autres libyens des rats.la suite est connu de nous tous.j’aimerai bien vous ecouter et voir vos reactions apres la disparution de ce regime ,vous les braves face aux pereux tchadiens.

  26. Mahmadi

    chers compatriotes en lisant vos reactions sur ce sujet, je trouve que chacun de vous est emu ou touché, parce qu’il a perdu au moins une personne qui lui ai cher.Comprenez vs bien que si de nos jours on vit une situaion d’injustice’d’humiliation et tout autre forme de frustration,c’est parce que ces braves hommes sont partis(paix à leurs ames) et nous d’autres nous valons rien beri o! ga! hadjaraio! arabes et tous les autres. il faut qu’on se taise, vs n’aller pas me faire croire vous etes aussi des braves, tel est le cas alors essayons de nous lever contre cet injustice qui est entrain de nous ronger coe un cancer’quand j’ai dit nous c’est tous les tchadiens, on sait y a d’autres bouffons qui sont entrain de subir toute sorte d’humiliation mais ils font croire autres coe ils sont les plus proches du regimes.

  27. Sauvageot

    Merci à celui qui nous a relaté une partie de l’histoire de notre pays. Cessez de raisonner en Zagawa, Gorane, et autres. Que ce soit les Zagawa ou les Gorane qui sont sortis combattre pour libérer le pays, ils sont des tchadiens. Tous les tchadiens ne peuvent pas aller en rébellion en même temps et à la fois. S’il y a un leader dans une communauté qui a su drainer une partie de son entourage pour poser une action salvatrice c’est une bonne chose. Connaître l’histoire de son pays est une bonne chose. 

  28. souleman

    Homage a tous les tchadiens tombes sur les champs de bataille pr defendre l’integrite territoriale du tchad

  29. wal borno farhane

    merci de nous rapeler l’histoire tumultieuse de notre pays. mais je pense comme certains que bcp repose la chute de habré sur ces groupes ethniques citées plus haut. mais vous oubliez que la rebellion au tchad a commencé depuis les années soixantepar Ibrahim Abatcha qui comme d’autre sont oublié ainsi que leurs familles. mais Abatcha etait borno!!!!!!!!!!! heureusement un avenue porte son nom a ndjamena

  30. yaya

    Mes chers frères tchadiens,la plus part de vos commentaires sont vraiment décevants.La rébellion au Tchad a commencé bien avant Avril 1989 mais  vous parlez  l’action de premier Avril,comme une révolte contre la colonisation et vous parlez de la démocratie et  de liberté alors que nous vivons toujours sous un régime qui a la répression comme sa sentence.Entant que Tchadiens ,remercions et rendons hommage à tous ceux qui ont donnée leur vie pour défendre l’intégrité et le dignité du Tchad.Mes frères ,il est temps de parler d’un Tchad unis et ne parler sur tout pas d’histoire qui attise plus de haine que l’union entre les enfants de notre patrie.  

  31. beira sekine

    tous ceux qui ont renversé la loi morale etablies ont toujours été considérés comme des méchants hommes. l’histoire traite presque exclusivement de ces mechants hommes qui plutard ont été appélés bons.alors qu’à mon etonnement Deby survive à une bataille quelqu’en soit l’événément. comment voulez vous evoluer dans la haine si ce n’est pour se faire de peine? »que si le moi est haissable,aimer son prochain comme de soi-meme devient une atroce ironie.alors arretons de se faire nous hair car nous nous sommes beaucoup offensés.pour une fois de plus je remercie vivement le redacteur de cet article.

    merci!

  32. daoud miskine

    toutes mes excuses pour n’est pas pouvoir m’exprimer dans l cadre du sujet.Mr Kalimi tu appel ki de chasseur de boubou?tu m fai vrema honte ne vien pa mettre sur le dos des otr c ke des arriere parent avaient coe metier tu connais bien coe l sang ki coule dans tes veines si les zaghaga ont eté chasseur de boubou donc respecte tw

  33. Abdallah Chaibo

    Je veux pas semer la polémique mais il inadmissible que parmi tout ces soldat cités ne figure guere des gourane alors tu veux me dire tout ceux ki ont combattu Habré sont des zagawa je ne suis pas de meme avis ke toi dans ce cas