Grogne à la douane – ATP

La commission chargée du suivi et de l’évaluation des douaniers radiés et remis à la disposition de la Fonction Publique, a tenu une Assemblée Générale, le samedi 07 Avril 2012, à la bourse de travail afin de faire la lumière sur cette situation, par rapport à la lenteur du gouvernement dans la gestion de cette crise. Et ce, en violation flagrante de la Loi 017/PR/2001 portant statut général de la Fonction Publique.

Plusieurs temps forts ont marqué cet événement qui a vu la présence massive des douaniers concernés. Avant de commencer l’Assemblée Générale, l’Hymne Nationale a été entonnée, à l’unison pour la circonstance.

Le président de la commission, IDRISS YOUSSOUF BOY, a souligné que les deux (02) Décrets 441 et 442 du 23 Mars 2012 concernent toutes les catégories des agents de douane à savoir contractuels, décisionnaires, fonctionnaires. Il a relevé, pour le déplorer, que le gouvernement parle de redynamiser la douane mais non de se débarrasser de certaines personnes. Des questions claires se dégagent à savoir : est ce que les radiés de toute catégorie des agents et remis à la disposition de la Fonction Publique par décret n’est-il pas une confusion administrative ? Ou bien tous ces agents sont- ils concernés par la Loi 017/PR/2001 ? « cela est que contraire à la déontologie administrative a-t-il martelé dans sa déclaration », a-t-il reconnu.

Pour répondre à leur doléance, le gouvernement a fait un point de presse en reconnaissant d’une part l’incohérence des deux décrets, tout en appelant les intéressés au calme et, d’autre part qu’il entend redynamiser la douane.

Pour le Secrétaire Général du Syndicat National des Agents de Finance du Tchad (SYNAFT), MBAINAINDOUBA DIONROH, les deux décrets sont vides de sens. Il a affirmé que chacun des douaniers au moins 15 personnes en charge. « 15 personnes x 700 employés, imaginons la suite ! », s’est-il exclamé.

Pour le moment, le bureau de la commission rassure qu’il a réactivé leurs revendications ; quelles soient administratives, médiatiques voire juridiques afin d’obtenir gain de cause. Il lance un appel à tous les douaniers ainsi qu’à tous les fonctionnaires régis par la loi 017/PR/2011 de demeurer vigilant de les soutenir car le gouvernement risque de frapper d’autres agents comme le cas actuel. Des motions ont été adressés au gouvernement par quelques femmes douanières demandant au gouvernement l’annulation pure et simple de ces deux décrets afin de retablir ces agents dans leurs situations administratives, dans l’esprit du de la renaissance, tant prôné.


Commentaires sur facebook

2 Commentaires

  1. Mahmadi

    c’est est incroible mais c’est vrai! c’est la honte de gerer le pays de la sorte!c’est plus qu’un jeu enfantin, assainir la douane je pense que c’est pas vrai,radier des fontionnaires n’est pas synonime de redresser, non soyons serieux!certes la douane va trés mal,ça nécessite un assainissement,les problemes que rencontre cette noble institution sont clairs et simples, n’allons pas chercher des problemes la ou ya n’a pas.biensur dit-on qu’on ne peut pas preparer des omellettes sans casser les oeufs mais sachez bien qu’on casse pas les oeufs n’importe cmt et prepare,il faut prendre le soins de distinguer de leur coquilles.

  2. MHT NOUR FILS

    je ne sais quoi dire