Depuis l’incendie des Bureaux de la Douanes à Ngueli, les produits de première nécessité sont devenus très rares à N’Djamena accentuant davantage la crise alimentaire au Tchad.

Depuis l’incendie des Bureaux de la Douanes à Ngueli, les produits de première nécessité sont devenus très rares à N’Djamena accentuant davantage la crise alimentaire au Tchad.


Commentaires sur facebook