IDRISS DEBY ET HAINE ENVERS LA COMMUNAUTE GORANES (GAIDAS)

Après l’événement de deux (2) Février 2008, Idriss Deby et sa horde ont voulu prendre la revanche de leur défaite en l’encontre de la communauté Goranes vivant dans la capitale (N’djamena) du Tchad d’abord, par des arrestations arbitraires, des tortures, des tueries et ensuite, par  des series de limogeage et autres formes d’humiliations. Mais, les Gaidas et leurs neveux  sont particulièrement visés et  innocemment victimes par rapport à toutes les autres communautés Goranes.

Pour étancher sa haine contre les Goranes, Deby a pris les Gaidas pour cible et a profité de cette occasion pour limoger tous les hauts cadres militaires et civiles, les uns après les autres, à commencer par MAIDE HANGATA, TAHER SOUGOUDI, ALLATCHI DIRDEMI, SOULEMAN ALI, TOUKA RAMADAN, HASSAN ISSA ALLATCHIMI,  OUMAR SOUNI, ABAKAR CHOUA, et sans oublier les neveux des Gaidas tels que DJOSSOUBOU ALLABAHANE, KOULOU FODEYA, MAHAMAT ABDALLAH, ALHADJ OUSMAN, IDRISS DOKONI et j’en passe…

Le motif est qu’ils étaient tous  des Goranes et des ex-partisans du régime Habré et étaient tous complices lors d’arrivée de leurs parents de l’UFDD et que leur présence dans l’armé des Itnos est un danger pour le Royaume d’Am-Djarass. Pour camoufler son vrai dessein  machiavélique, Deby voudrait nous tromper, en limogeant certains vieux zaghawa. Cependant, ils ont tous été mieux récompensés et beaucoup ont vite repris service, tels que les trois poltrons nationaux MAHAMAT SALEH BRAHIM, MAHAMAT DELYO et HELY TIERO.

C’est de cette manière que Deby est entrain de se venger des Goranes, particulièrement des Gaidas mais la question dont beaucoup  se pose maintenant c’est que pourquoi cette haine contre les Gaidas parmi tant d’autres et avec qui Deby est entrain de conspirer? Certes, il n’est pas le seul d’être derrière cette conspiration, pourtant presque tous les Gaidas (hommes) valides ont refusé de rejoindre la rébellion. Pendant que les Guinassou ont tenté plusieurs fois de l’écarter du pouvoir, il y avait d’autres Gaidas qui étaient à l’origine des plusieurs ralliements, voire même la  destruction de la rébellion. Finalement eux même ont été  chassés comme des malsains après avoir servi les Itnos corps et âmes pendant des années.

Bref ce qui est le plus choquant ce que avec tout les mal, humiliations et autres formes d’infamies qu’ils ont subi, les Gaidas non seulement qu’ils restent inactifs mais ils ya parmi eux, ceux qui continuent toujours de faire des bassesses et restés fidèle au régime.

En réalité Deby lui n’a jamais caché sa haine en vers les Goranes depuis qu’il a accédé au pouvoir  mais après le deux février deux mille huit les choses ont pris une autre apparence  tandis que plusieurs commissions mixtes de désarmement et autres ont été crées  uniquement pour désarmer, perquisitionner,  de démobiliser et de déstabiliser la communauté Gorane particulièrement les  Gaidas.  Enfin de laisser tous les Goranes  sans moyen de défense  ni  de déplacement et ils  resteront  isoler dans le désert infructueux.   Pendant que leurs voisins du Royaume d’Amdjarass pâturaient les cheptels avec  leur Toyota pickup bourrés de toute sorte d’armes   ce qui est interdit aux Goranes et dans le reste du pays. Car l’objectif de ces fameuses commissions mixtes, qui ne dit pas son nom et constitué que des zagawas, n’était rien d’autre que de désarmer les Goranes. D’ailleurs aucune de ces fameuses commissions mixtes s’est rendue au Royaume d’Amdjaras , Keoura, Bardaba ou encore Bahai pour fouiller des maisons, perquisitionner ou désarmer.

En fin, je demanderai à tous les jeunes Goranes notamment les Gaidas de cesser de tourbillonner la réalité comme certains de vos pars zélé ont l’habitude de faire juste pour plaire  à Deby, et faire fasse à cette menace cruelle qui  ne cesse d’accroitre  et qui tue la communauté Gorane à petit feu.

tchadoo ali
tchadooali@gmail.com


Commentaires sur facebook

2 Commentaires

  1. saleh goukouni

    on t’a pas compris monsieur de quoi vs pralez exactement des gourants en generale ou bien de gaidas.

  2. saleh goukouni

    il faut pas essayer d’emmener une divergence dans une communauté linguistique.il fallait savoir que gourant egale gourant.