L’argent des Nations Unies dans l’opération au Tchad – Le Nouvel Observateur

Le vol de l’avion qui devait transporter les « enfants volés » du Tchad a été en partie financé par le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies.

SELON les dirigeants de la société de lowcoast Girjet, de Barcelone, l’avion qui devait transporter les enfants d’Abéché à Vatry a été financé, au moins pour l’assistance au sol, par le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies.
Comment expliquer qu’une association illégale, Children Rescue, le faux nez de l’Arche de Zoë, ait pu bénéficier de l’aide d’un organisme officiel ? Quels ont été les soutiens d’Eric Breteau qui lui ont permis un tel concours pour une opération à priori clandestine ?

Selon plusieurs participants de l’expédition tchadienne, ce dernier a répété à plusieurs reprises bénéficier de soutiens au plus niveau de l’Etat français. L’enquête des juges parisiens Daurelle et Vézan, devrait permettre, dans les prochains jours, de cerner avec précision le mode de financement de l’association de l’Arche de Zoë et de Children Rescue. Une perquisition a été effectuée chez la trésorière de l’Arche, Stéphanie Dhainaut-Lefèbvre qui, en août dernier, avait refusé de donner à la brigade des mineurs qui l’interrogeait la moindre information sur les comptes de son association. SR


Commentaires sur facebook