Il existe toujours des hommes intègres au Tchad !

Au pays de Toumaï Deby décide de tout : qui est a le droit de voler, qui a le droit de penser, qui a le droit de vivre librement ou finir dans un bagne… Tout le monde doit se plier aux caprices du despote c’est la norme. Ceux qui osent lever le petit doigt pour contester sont d’abord soumis aux menacent, puis à l’achat de conscience, si les menacent ne donne pas grand-chose. C’est ainsi que Deby à obliger les chefs des syndicat à mettre fin à la grève quand une grogne sociale menaçait son régime vers la fin de l’année dernière.

Pendant ses 21 ans à la tête du pays, Deby  a orchestré plusieurs  procès qui démontrent que  la justice au Tchad est tout sauf indépendante et les juges sont tous à la solde de Deby. Mais le juge Emmanuel Derkembe, cet homme qui a refusé de jouer le jeu dans l’affaire Gali vient de faire l’exception à la règle.  Il n’a cédé ni aux menaces ni au chantage moins encore aux promesses,  il est resté ferme.,

L’histoire se rappellera de cet homme qui au risque de sa vie et de sa liberté a refusé de condamner injustement un concitoyen. Un juge qui veut appliquer  la loi et rien que la loi, est une denrée rare au Tchad. Très certainement, la libération du Député Gali par la Cour d’Appel de Moundou  a un rapport avec l’attitude du juge Derkembe.

Le juge Emmanuel Derkembe a redonné espoir à tout un peuple, il est un héros et il mérite être félicité par toute la nation.

Que cet acte héroïque ne passe pas inaperçu et serve d’exemple à tous les collègues du juge Derkembe.

Merci et Bravo M. le juge.

Beremadji Félix 

N’djaména – Tchad

 

Ecouter la voix du juge Emmanuel Derkembe sur VOA

[youtube]OZCAjlTbXyM[/youtube]

 

 


Commentaires sur facebook