Les ambitions Présidentielles de Hinda Deby – 1ère Partie

Et comment Deby y contribue

Ce qui est exposé ci-dessous dans cet article laissera plus d’un tchadien  pantois et stupéfait et peut-être pourquoi ne pas dire que ce ne sont que des illusions fantasmagoriques ointes des rêveries chimériques sorties des cervelets embrouillés des opposants!  Malheureusement les faits parlent d’eux-mêmes, lesquels faits  indiquent comment Idriss Deby est en train de mettre en place toute une structure qui consiste à noyauter tous les rouages de l’Etat pour faire passer au temps opportun le flambeau à Mme Hinda, son ambitieuse épouse,  aux fins de pérenniser son pouvoir pour continuer à bénéficier d’un parapluie sécuritaire au Tchad. Dire que Hinda Deby a des ambitions présidentielles fait sourire beaucoup des gens, par contre les milieux proches de Deby, les victimes de l’ire ou des largesses de Hinda, ne rigolent pas du tout. Les mêmes sources parlent la main au cœur, d’une possession satanique de Hinda sur Deby, le mari Président. Selon  les mêmes sources,  beaucoup des faits, gestes et décisions de Hinda, corroborent  ses  ambitions.

La stratégie a été murie depuis longtemps mais elle a commencé à prendre forme concrètement à partir des évènements de la Libye mais aussi depuis que les sondages français ont prédit sans discontinuité pendant une année entière le départ de Mr Nicolas SARKOZI de la Présidence française.

Pour cerner le problème dans sa dimension abracadabrantesque, un regard rétrospectif du parcours de Deby s’impose. En effet Mr Deby est un Président en sursis ; les organisations de droit de l’homme au Tchad et ailleurs ont minutieusement constitué un dossier solide pour tous les actes de barbarie effectués par lui depuis qu’il était le ComChef de Habré.  D’abord  au Sud du Tchad principalement dans le Pendé et le Bahr Sara en 1985, ensuite les massacres des Codos désarmés à Deli, les assassinats politiques semés durant tout son règne ; le plus récent est celui du professeur Ibni Oumar Mahamat Saleh. De ce fait, tous ces dossiers répertoriés seront dépoussiérés au moment opportun et Deby répondra devant les juridictions nationales et internationales. Naturellement Mr Deby est parfaitement conscient de cette situation. Une fois déchargé de ses responsabilités tous les cadavres de ses victimes, aidés et soutenus par la communauté des ONG des Droits de l’homme du monde entier, viendront tambouriner devant sa porte !

Produit des milieux des renseignements français, Mr Deby  a conservé des solides amitiés dans le sillage de l’armée et surtout dans les cercles de la Droite française, lesquelles amitiés lui ont permis toujours d’échapper à l’épreuve des condamnations par le CIDH à Genève. D’ailleurs, dans la plupart des cas, il est informé directement par l’Elysée de tout ce qui se trame contre lui, mais en même temps on le rassure que l’affaire n’ira pas loin. Pendant longtemps, sa générosité légendaire et l’interventionnisme du gouvernement français lui ont permis de constituer un bouclier contre les assauts répétés des uns et des autres sur ce chapitre des Droits de l’Homme. Deby, très conscient de son futur destin d’homme traqué, croyait intimement à cette protection et la considère pérenne malgré le froid qui s’est installé entre lui et Mr Sarkozy suite aux évènements de la Libye.  Malheureusement pour lui les évènements prirent une tournure inattendue provoquant ainsi un resserrement des possibilités d’un séjour paisible après son départ du pouvoir dans un des nombreux bagnes que lui même a fait construire. Du coup, s’il n’y a pas d’autres issues, pensa-t-il, surtout que la Présidence à vie devient de plus en plus hors de portée, autant rester au Tchad.  Pour ce faire, il faut bâtir une stratégie de pérennisation du pouvoir sous d’autres formes.

Le premier signal a été donné lors d’une des nombreuses réunions familiales dont seul Deby a le secret ! Cette réunion à laquelle ont pris part la quasi-totalité des Itno faisait suite à la cacophonie de ses sœurs qui ont scandé « Hinda barra, Hinda barra. . . »  lors de  l’accueil de la nouvelle mariée soudanaise en 2012. Étant très sidéré par ces injures à l’endroit de Hinda, Deby a décidé de clarifier les choses et de mettre en garde les uns et les autres avec une vigoureuse péroraison dont il a le secret. «  Vous vous trompez, commence-t-il, entre moi et Hinda même les eaux de pluies ne peuvent pas suinter, croyez-vous que la fille de ce djandjawid recherché par la communauté internationale puisse m’apporter un plus ? Sur quoi ?  Sur ma sécurité ? Détrompez-vous, c’est pour vous que j’ai conclu ce pacte ; ce serait votre dernier refuge après moi ; quant à moi, ma sécurité est entre les mains de Hinda ! » Cette dernière phrase si sibylline soit-elle, glissée inopportunément pendant une joute oratoire de plus de deux heures, n’est  pas  passée inaperçue chez deux personnes : Daoussa et Abbas. Cet évènement a mis Deby hors de lui et pendant plus d’un mois il ne faisait que sermonner les auteurs de cette malencontreuse sortie contre Hinda. Depuis il n’y a pas un jour où un membre de la famille n’est pas appelé à l’ordre pour impolitesse envers Hinda et les éloignements ou les « mis fin » se sont multipliés et les victimes sont diverses : les gardes de corps rapprochés, les  cuisiniers, les chauffeurs, les plantons, les conseillers, les membres du Gouvernement, etc.

Première opération de mise en œuvre de la stratégie : Pour tisser leur toile Mme et Mr Deby comptent sur un réseau constitué de 5 personnes dont les rôles sont explicités ci-dessus. Chacun des membres du réseau a un rôle bien déterminé. Idris Deby est le gardien de but et le superviseur général, il ne doit laisser rien se rapprocher de Hinda, ni gêner celle-ci de sa marche glorieuse vers le pouvoir ; accessoirement, il est chargé avec son frère Salay de neutraliser les zaghawa. Cela a déjà commencé. D’abord par l’ambitieuse  famille Itno qui pense s’accaparer du pouvoir après Deby. Ainsi donc procéder  carrément la mise hors circuit  du clan Mahamat Itno ; marginaliser  les Deby récalcitrants (Daoussa, Hayga, Abbas) ; resserrer les liens entre les deux familles Deby et Acyl ; les responsabilités au maximum dans des postes stratégiques et juteux : Pour la famille Acyl, Mahamat Abderrahim ACYL ( le père) Ambassadeur à Khartoum, Hadjé Marielle Guillaume DEBOS (la mère) trésorière caissière à la  CNPS ; Hinda DEBY ITNO (épouse du Pd) Première Dame et Secrétaire Particulière  du Président ; Mahamat Zène Hissein Bourma (gendre) TPG ; Ousmane Hissein BOURMA (mari de Mami Acyl) SGP/A ; Acyl Mahamat ACYL directeur technique OTRT ; Abbo Mahamat ACYL DAFM des grands travaux ; Khouder Mahamat ACYL, aide de camp de Deby ; Mami Mahamat ACYL, directrice adjointe de Protocole de la Présidence ; Fatimé Haram Acyle, Directrice générale de la Banque agricole ; Abdelmountalib Abderrahim Gendarme, oncle maternel direct, futur CEMGA. En regardant cette liste qui concerne uniquement la famille ACYL, le commun des mortels dira que ce sont des tchadiens et qu’ils ont pleinement le droit d’occuper des postes dans l’administration du pays et ce quel que soit leur nombre ! Sans doute, mais il faudrait qu’ils remplissent les conditions requises, alors que hormis Hinda, aucun membre de la famille n’est habilité dans des situations normales à occuper des tels postes, y compris le père qui avait abandonné ses études à l’Université Américaine de Beyrouth en 1975 contre un poste de Secrétaire d’Etat à la santé ! Quant à la branche Deby, elle a pour mission de s’occuper uniquement et strictement du volet militaro-sécuritaire, aidée en cela par des alliés inconditionnels liés par des liens de mariage à l’instar de Tahir Erda (gendarmerie) et quelques autres membres de son sou-clan .Quant à  Timan Deby il est tombé dans le piège tendu par Deby: appelé pour une réconciliation familiale dans le but de lui restituer « son turban », Timan s’est vu mis en résidence surveillée  longtemps à N’Djamena ; tous ses partisans sont renvoyés, surtout les douaniers ; la meilleure ou plutôt le pire est que Deby a créé des problèmes au sein même de la famille de Timan, l’enfant de celui-ci a été tué par le fils d’Ibrahim Mahamat Itno. Un désarroi total et un éparpillement aux quatre coins du monde la famille de Timan. Timan Deby, le rebelle en puissance, qui défiait son grand frère à partir de sa base de Bahaï est  devenu un oiseau esseulé, déplumé et encagé. Sans tambour battant, malade et très affaibli par toutes ces épreuves,  il vient d’y  regagner récemment avec pour maigre consolation une petite enveloppe kaki. Comble d’humiliation son grand frère de Président lui a refusé une évacuation sanitaire en dehors du Tchad ! Les autres Itno sont aussi dans la même trappe : démis de leurs fonctions, marginalisés, ils sont en train de digérer leur colère.

Deuxième opération : Selon Deby, qui manifestement ne tient pas compte de l’opinion des autres communautés tchadiennes, pense que les premiers accrocs contre l’ascension de Hinda proviendraient de la communauté « Béri » et indéniablement soutenu par leurs alliés naturels, les goranes. Hinda étant arabo-ouaddaienne, un petit effort en direction de ces deux communautés suffirait à calmer les ardeurs, quant aux plus téméraires, ils séjourneront à Moussoro. Ainsi il faudrait  donc mettre au pas la communauté « Goran- Béri » qui  n’a d’ailleurs plus d’alternative depuis l’effritement de la rébellion de l’Est.  Comment procéder alors ? L’adage « Béri » dit : un homme affamé et désarmé (les mains nues) est l’esclave de celui qui lui donne à manger ! bien vu !  Au tant que peut se faire, il faut les mettre à la diète, car un homme affamé n’aura d’autres soucis que ceux de son ventre. Dans cette logique donc, Deby a décidé d’abord de désarmer les « Béris » et les dépouiller de leurs  biens acquis pendant son règne. Ceci a d’abord commencé par la radiation de 22.000 militaires dont plus de la moitié est « Béri » (la presse cite souvent le nombre de 14.000, mais en réalité ce sont 22.000 militaires qui ont été radiés). Encouragé par le manque de réaction de la part des militaires radiés, Deby s’attaqua aux douaniers ; mais la réaction de ceux-ci lui fit reculer immédiatement et plus tard il trouva des subterfuges pour confirmer leur renvoi sans les renvoyer. Très bientôt, Deby s’attaquera à la police nationale, aux Eaux et forêts, etc., où les « Béris » seront les premières victimes. Après avoir pacifié tous les services militaires et paramilitaires des « Béris », Deby s’attaquera aux biens financiers et immobiliers mal acquis. A la suite de cette opération, les « Béris » qui ont eu le reflexe d’acheter quelques chameaux ou chèvres, ils doivent être contents pour revenir derrières ces bêtes, tandis que ceux qui n’ont pas eu ce reflexe marcheront nu pieds dans les rues de N’djaména et manger de la poussière. Tel est le schéma tracé par Hinda que Deby est en train d’exécuter pour que les « Béris » ne pensent plus jamais au pouvoir.

Toutes les opérations tragi-comiques  concernant le renvoi des militaires et des douaniers et demain des policiers sans aucune forme administratives n’ont d’autres objectifs que la mise au pas de ces communautés, il en est de même la loi anti-enrichissement illicite qui sera promulguée très prochainement

Cette opération  de délestage des Béris devrait être accompagnée par le nettoyage systématique de la région du Darfour de toute présence des rebelles, soudanais comme tchadiens. Une rébellion dans le Darfour indépendamment de sa coloration nationale soudanaise ou tchadienne), est toujours une menace pour le régime de N’Djamena. C’est pourquoi Deby dépense actuellement des milliards de CFA pour l’achat des armes, des minutions et des avions.

La suite dans bientôt

La Rédaction

 


Commentaires sur facebook

27 Commentaires

  1. ADOUM

    SALUT LES AMIS. LE DESTIN DE L’HOMME C’EST LE VOULOIR D’ALLAH. MAIS SELON NOS ANALYSES EN TANT TCHADIENS, FEMME PRESIDENTE DU TCHAD SONNE UN PEU MAL A NOS JOURS. TOUTEFOIS SI ALLAH L’A PREDESTINEE DANS CETTE RESPONSABILITE, PERSONNE NE PEUT CHANGER LE VOULOIR D’ALLAH. A MON HUMBLE AVIS IL EST MIEUX POUR HINDA D’ETRE PREMIERE DAME QUE PRESIDENTE DE LA REPUBLIQUE DU TCHAD. LE TCHAD EST UN PAYS TRES COMPLEXE AVEC DES POPULATIONS DE CULTURE BRUTALE QUI DEPUIS TOUJOURS CONSIDERE LA FEMME COMME OBJET DE PRODUCTION ET NON UN COMPAGNON DE VIE. LE POUVOIR QU’ELLE A MAINTENANT EST PLUS QUE SUFFISANT POUR UNE FEMME DE SURCROIT TCHADIENNE. N’OUBLIONS PAS L’ADAGE TCHADIENNE QUI DIT JE CITE
    : . A VOUS LA PAROLE.

  2. Hussein

    Rectification. 
    Ousman Hussein bourma est nommé chef de canton  et moin d’un mois SGP/A et une semaine après nomme encore amir al hadj. Quel cumul de poste. Et Ibrahim Hussein bourma est le mari et la petite soeur de Hinda est à son tour nomme directeur commercial du Sht.  

  3. Tachadi

    Rectificatif: le mari de mami acyl c’est plutot Ibrahim Hisein Bourma au lieu de son grad frere Chef-canton et SGP Ousmane Hissein Bourma comme vous l’avais souligné,Hadjé Mari est le chef de Service action sociale et non caissiere ainsi que Acyl Mahamat Abdelrahim est Directeur Général adjoint et non directeur technique

  4. Mht tidy Houno

    Nous avons supporté et enduré Idriss 20 ans durant, Hinda ne peut pas etre pire que lui.

    • abba-sidick

      que hinda reste ou elle est vs pensez vraiment qu elle fera mieux que son mari? j en doute qu ils partent tous lui elle et leurs clans 22ans ca suffit qu ont ils fait ?a part piller le tchad et tuer les tchadiens s enrichir avec l argent du peuple tchadien Le Tchad appartient aux Tchadiens et non a Déby  » AUX TCHADIENS »

  5. MBODOU Mbodi Assana

    Pour tous les tchadiens opprimes et humilies depuis 30 ans, les actions mentionnees ci-Dessus font partie de la mise en place d’un Etat civilise et modernes debarasses de ces predateurs tres nuisibles pour faire tout progres socio-ecnomique. Donc, nous souhaitons longue vie a Hinda et Deby Itno. Que Dieu vous aide a nous debarasser de ces tribalistes fascists qu’ils soient a l’interieur ou a l’exterier du pays. Ces derniers veulent nous retourner au temps obscure Habreiste. Vous etes des vrais nationalistes, s’il vous plait continuer ce noble  combat. Vive  le Tchad

    • mht nour

      qui est nationaliste selon MBODOU toi hinda ou deby? 

      • abba-sidick

        deby et hinda ne sont que des voleurs et vous monsieur mbodou mbodi vous etes un irresponsable et criminel de dire de telles choses ou alors vs pillez vous aussi le tchad avec ces deux la ..Mefiez vous le jour ou deby tombera tout le systeme tombera avec Malheur a ceux qui auront participés aux pillages du tchad la justice des hommes ne vs oubliera pas

  6. Lorenzo Romaric NEKINGANODJI

    Arretons d’endormir les Tchadiens;je crois que;nous avons interet à etre realiste

  7. abdelrazak depuis beribe

    Salut les freres tchadiens et tchadiennes.
    je ne sais ou commencer,ou quel themes touche pour ce est de notre pays. par ce qu’ ya bien  des questions que des reponses pour cette impasse. Mais tous les decisions executives emanent de Deby. Est ce que quelqu’un a une idee exacte de la personalite de cette individu?  a part criminel? et peut etre manipilateur zele? en tout  il doit toujour un point de convergence si tu sonde tous les tchadiens eveilles.On d’autre terme si on veut se debarraser de lui. il me s’avere naturel de dire qu’il faut faire l’inventaire de quoi  son systeme se repose? d’ailleur quelqu »un ma confie  » si tu veut denombrer les DIE HARD deby ca ne peut pas depasser 1000 individus » peut etre moins que si tu regarde ce qui se passe a son cercle serree. alors unissons nos efforts sous plusieurs formes et continuons la lutte jusgu’a sa disparution.
    et une notte de plus pour tchad actuel, c’est essayer de poster les questions essentials pour en finir avec la dictature, peut etre les questions suivantes meritent des debats. est ce que on peut instaurer une vraie democratie au tchad ?model occidental ou a la africaine, est ce les oppositions politco- malitaires sont l a seule moyen de se debarraser de deby? si oui la composante a mojorite illetres entraine pas une  rupture?  est ce que une armee nationale est possible? est ce qu’on peut rediger une constition qui addresse tous les problemes et poster sur  le web et porter des amendaments ( ca prend du temps mais ca merite) …………..

  8. Mht Houno Tidi

    Mon Dieu, debarrassez-moi d’Idriss et je passerai ma vie à vous servir!!!

  9. Moss Myenro

    Ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est le comportement stérile de tous les tchadiens qui se laissent manipulés par une famille qui constitue un régime.
    Arrêtons de cogiter ou de faire de la littérature.
    Nul ne peut résister au ras le bol d’un peuple meurtri.
    La liberté s’arrache même au prix du sacrifice ultime.
    Personne ne le fera à votre place.

    • abba-sidick

      c est facile a dire monsieur moss mais vrai !!!! vs avez raison personne ne le fera a la place du peuple tchadien mais avec quoi? il faut des armes des hommes decidés a mourir une orgabnisation structuré bcps de chose !!!! y a t il cela au tchad ?

  10. idriss djarma

    Je trouve ca inconcevable m elle a osi le droit et cela est possible q si les mentalités rebelles sont banies de notre pays.Quant aux beris je trouve que vous etes entrain de les accusés de vol, d’occupation illegale des postes et de tentatives d’un coup d’Etat .Et le reste des tchadiens dans tout ca?

  11. AAdil Moustapha

    Entre deux diables, il vaut mieux choisir celui qu’on connait mieux, je vais dire entre la rébellion et le pouvoir actuel. Tous ces groupuscules ethno-clano-regionalo-centriques qui se succédaient au pourvoir depuis 1980 n’avaient que pour base idéologique « La Suprématie ethnique”. Donc, encourageons l’homme qui voudrait changer ce système. Sur ce point, je suis tout à fait d’accord avec MBODOU.

    • abba-sidick

      vs trouvez que le systeme a changé monsieur Aadil? hissene habré etait un tueur deby est sa copie conforme Voleurs tous les deux tueurs implacables tous les deux Ils sont les dignes représentant du meme systeme .Qu ils aillent au diable tous les deux et ceux qui marchent avec eux aussi .Un jour la justice des hommes passera et ce jour la j espère que sera aussi intraitable et impitoyable avec les assassins et les voleurs que Deby ne l a été avec le peuple Tchadiens !!!

    • Mahmadi

      D’abord, je veux m’adresser à Mr AAdil avant de répondre à Mr Mbodou.
      Mr AAdil dire que « entre deux diables vaux mieux de choisir celui qu’on le connait »
      as-tu connu deby? quant est-ce que? que sais-tu de ce Mr? Si tu es un bouffon endurci tais-toi coe les autres bouffons qui ne se prononcerons que dans la bouffonnerie.Ne raconte pas de la salade quand les vrais tchadiens ont entrain d’aborder un sujet aussi brulant que ça touche plus d’un des tchadiens. »tous ces groupuscules ethno-clano-régionalo-centrique » Mr soit clair n’appartient tu à aucune région Tchad ?aucun groupe ethnique ? Ou bien ton appartenance ethnique ne fait pas une fierté au Tchad? soit juste puisque si tu n’es pas fier de ce que Dieu t’a fait, tu n’es qu’un hypocrite, tu n’auras ta place que dans l’enfer.Je doute fort si tu ne fait pas partie de ces diables dont tu fait allusion. »des pouvoirs qui se sont succèdés de puis 1980 » qu’est-ce que tu veux dire par la? De la grande fissure du Tchad? Ou des crises que le pays a connues pendant cette décennie ou bien du règne d’Hissein Habré?
      1) S’agissant de la « grande fissure du Tchad’,la révolte de Malgamé, l’histoire n’est pas tombée dans oreille d’un sourd. Je veux aussi par la te fer un rappel de l’histoire du ce peuple puisque le griotisme et la bouffonnerie ont a fait perdre tout connaissance. La révolte de Malgamé, c’était la révolte par laquelle le grand Nord s’est soulever contre le pouvoir Sudiste qui à son temps avait mis systématiquement une oppression sur les nordistes musulmans et une partie de sudistes qui ne partage pas son idéologie.
      2)Sagissant des décennies 70 à 80 ce sont les crises politiques que le a connu.Mr cetait la période la plus sombre le pays s’est plongé ds une crise profonde avec presque chaque région une tendance, d’où aucun tchadien n’est épargne hoes politiques, les hoes de religion, les étudiants, les éleveurs, les agriculteurs, élèves, mm les femmes et enfants. moi personnellement je n’ai pas assisté, mais tous mes parents ont participer, je suis mm né ds cette période(en exil), Mr ça me fait pas plaisir ni aucune fierté de parler de cette triste histoire, mais sache toi bien que ce sont les vainqueurs qui ont fabriqué ton boss(deby) dont tu es mm prêt à lui lécher le cul.
      3) Toi et ton Mbodou fictif puisque ce nom on le connait de quelle région ils sont, les gens de cette région ne sont pas des dupes coe tu veux le faire croire aux autres.
      4) Conseils:- soyez fiers de ce que vs êtes, mm si vs appartenaient à des castes inférieurs, au lieu de se rêver contre la volonté de Dieu, Dieu a crée la diversité pour que les gens puissent se connaitre(les blancs, les noirs, les jaunes…..);
      – solliciter la cohésion sociale, l’unicité,la cohabitation bref la prise de conscience au lieu de vouloir supprimer les races, les ethnies, les régions…
      Quant à Mr MBodou je n’ai qu’une seule chose à lui dire, Mr toi n’est qu’un rescapé d’une période de la famine( ventre creux n’a point de cervelle) donc c’est tout fait normal que tu ne pourras réfléchir pour défendre ta bouff, mais détrompes toi sinon tu comprendras le jour où tu seras rassasié et ce jour tu crieras justice, droit de l’hoe, nous on sait que quelque soit le degré de ta bouffonnerie, tu ne pourras pas dépassé celles de ceux qui se croupissent ds les prison de Korotoro ou Mossoro.

      • abba-sidick

        je tiens a féliciter Mr Mahmadi pour la connaissance de l histoire du Tchad c est la premiere fois que je lis « un bon papier et une bonne reponse » qui renvoit Messieurs AADIL et MBODOU a la triste réalité .Bravo Mr Mahmadi j espère qu il y a encore de nombreux tcadiens qui pensent comme vous .

  12. younous mht g

    je pense que mbodou est une personne fictive. qui n’existe pas du tout . s’il existe , il a un mauvais coeur, il n’est pas tchadien. s’il est tchadien, il est comme ceux la qui veulent que les tchadiens continuent a souffrire. Ah! fictif mbodou, tu est pir que l’enfer qui aura les gens comme toi. reflechis un tout petit peu avant d’ouvrir ta bouche. je suis desole mon cher fictif mbodou. ne te laisse pas tromper par ce petit mangeoir . cela a une fin, petit
     

    • djerou hamid

      vs ete empet hor jeu de lambition potlitique 2 msieu deby.sn but principal e 2 cree une rebellion pour dejouer lopinion internl pr j brigue un otr mandat. mais le tchadien son conscien de lavenir 2 leur patri. concernan hinda c une domestique 2 la mzon el nose a aabrigue a la magistrature supreme. je pense k elle e son mari von repondre un jour dvan l peupl tchdien, un adage -beri- disait j cite tarou terey kalti sawayri cad un chat echaudé craint 2 leau froid. tou ceu ki on contribue pr l mps son 2venu 2 gargote

  13. tissero idi

    Salut a tous …je pense ke Mme La Premiere Dame empeche les ZOulous(zakhawa )de dormir parcekelle est meilleure que vous … Monsieur de la redaction ne vous acharnez pas contre une femme qui fait de son mieux pour nous aider nous autres qui ne sont pas zakhawa et aussi les couches vulnerables… Parlez nous d’autres choses et non de ces fitulites qui ne nous honore pas. les tchadiens sont la et je pense que Hinda na pas cette idee ni Deby… car Deby compte sur son fils Zakaria … et aussi le Grand frere  national DAOuSSA qui veut cette place coute que coute… BOnne chance Monsieur l’ambassadeur, le PDG Sner, le grand frere nationale avec ton neveux Abbas Tolly……..

  14. MBODOU Mbodi Assana

    Mr Younouss, je vs demande d’elever votre niveau de reflexion car vous n’aviez rime compris de mon message. En effet, Idriss et Honda Deby Itno ont clairement declare la fin de tribalisme, de clanisme, de suprematie ethnique. C’est pourquoi beaucoup de ces clanistes sont rentre en rebellion et ceux-la veulent nous gouverner comme au moyen age, au temps de royaume. Que vous et la redaction du Tchadactuel mettiez en phase avec l’evoluton du monde et l’aspiation des tchadiens. Ces derniers applaudissent le Couple presidentiel pour avoir chasse les Boko-boko, policiers tramul, etc. Rveuillez vous et cesser d’ecrire de vanites revolues d’un autre temps. 

  15. AAdil Moustapha

    C’est intellectuellement horrible ce qui dit Mr Mahmadi; Le pays est pour lui une vache laitière ou tous ces va-pieds nus viennent se remplir les ventres, et une fois rassasiés, ils prennent les armes pour vouloir prendre eux-meme le pouvoir. Conseil:Que tous ces bogo-bogos ou fonctionnaires assimilés (anciens vendeur du thé, conducteur de pousse-pousse, tire-mouton, vendeur de colas/bouteuille, bergers, etc.) retournent à leur profession d’origine pour gagner honnetement leur pain; qu’ils cessent de verser leur propre sang et celui des autres Tchadiens. Que leur manipulateur (soit disant opposants armés) soit jugé et condamné, car leur place se trouve en prison.

  16. MBODOU Mbodi Assana

    Bravo Aadil, notre avenir et celui de nos enfants doivent être protégés de ces predateurs. C’est le devoir de tous les citoyems legaux. Disons « kifaya ». 

  17. Mahamat Tahir

    En fait ma conscience me jugera si je n`essaye pas de dire kelke choz aux freres Mbodou et Adil parcequ`ils ont rien compris de ce kon appelle les « ITNOLAND » puis ke ces derniers a leur tete le sanguinaire Idriss Deby sachant le pouvoir n`est pas eternel (il prend toujour l`exemple de Habre) est passe a une vitesse superieure pour piller le pays ki appartient a tout les tchadiens. Les 2freres dont je m`adress Mbodou et Adil le premier si tu as des parents ki se sont enrichis de facon illicite par les biais des bons de commandes et les faux usage des faux de dubai a ndjamena met toi dans ta petite cervelle ke le pouvoir ne pa eternel et tu retourneras rester derriere tes chevres comme ont fait tes ancetres et toi Adil c parceke ta kelke parents ds l`armee ki contribue au massacre orchestrer par deby ki tu soutiens de facon inconsciente.Donc je vous pris s`il vous plait d`ameliorer un peu votre capacite d`intellectuelle pour kon puisse discuter entre intellectuels sinon vaut mieux d`aller to helllllllllllllllll.

  18. MBODOU Mbodi Assana

    Contrairement a ton imagination, je n’ai aucun parent commercant: mon Pere n’est plus de ce monde et ma mere est une vieuille sans emploi. Je suis un compatriote tchadien, et je defend tout le Tchad, notre chere patrie.