Ahmat Al Bachir, déchaîné!

Selon des observateurs avertis, Ahmat Al Bachir, le Perroquet national, depuis qu’il a troqué son âme contre un poste ministériel en faisant un faux témoignage contre Mahamat Saleh Annadif, ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales. Ses dernières décisions corroborent peut être cela.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Aboubakar

    je souhaite contacter tous le monde sans distinction d’ethnies ni de religion.