Contre l’Oubli et le Fait accompli: Une nouvelle Association est née.

«Contre l’Oubli et le Fait accompli» est le nom d’une nouvelle association de défense des prisonniers politiques de Deby. Créée par des parents, des amis et des militants des droits de l’homme, la nouvelle association a pour but de défendre les intérêts moraux et physiques des prisonniers politiques vivants ou disparus. Le siège de l’Association est à N’Djamena.

 

Soutenue par des hautes personnalités et de premier plan en France et aux USA où l’Association mettra en place très bientôt des représentations.

 

La situation des prisonniers politiques au Tchad est quasi méconnue. On sait  que certaines personnes sont arrêtées, d’autres kidnappées devant leurs familles, parce que leaders de l’opposition démocratique ou parfois tout simplement parents des opposants en exile. Ils croupissent et gisent en prison ou tout simplement déclarés disparus forcés. D’autres encore ont été faits prisonniers, lors de différentes batailles entre la rébellion et l’armée de Deby ou arrêtés et transférés par le gouvernement de Khartoum en catimini à Ndjamena et continuent à croupir dans l’anonymat. Plus nombreux sont des innocents qui ont été raflés dans les différents coins du Pays à chaque fois qu’il y a eu un bruit des bottes quelque part au Tchad. Sans oublier les prisonniers personnels de Deby, des personnalités politiques arrêtées pour des raisons politiques, sous couverts des détournements.

 

Les premières démarches de la nouvelle Association seront donc de :

  • dresser une liste exhaustive des prisonniers politiques de Deby,
  • localiser leurs lieux de détentions s’ils sont encore en vie,
  • s’enquérir de leur état physique et mental et
  • porter leurs cas devant les juridictions nationales et internationales.

 

Les textes organiques de l’Association seront affichés très bientôt sur le web. Pour des raisons évidentes de securité, toute correspondance sera adressée au webmaster du site tchadactuel.

 


Commentaires sur facebook

5 Commentaires

  1. Ali Brahim Massoud Dressa

    Chers freres de sang,Tchad n’appartient pas a General Deby Itno ni Hinda ni les ramaces de R C A le cas de RCA Bachir ni les Soudanais bien sont nos freres ni zagawas,Je vous conseille pour ce qui obeissent l’ordre de Bachir vont un jour finir tres tres tres mal et je pense trop tot.Je me conseille et je conseille tous zahawas n’allez suivre notr pere et frere General Idris Deby.zagawas sont de tchadiens comme les autres ont le droit de vivre si il ya une nouvelle couvenace,tolerance et les repects de tout leur bien et leur dignite.Et nous devrons leur proteger par notre corps et ame parce qu’il sont des tchadiens avec tout ce qu’ils ont fait et font et cela est l’esprit d’un nationaliste
    Merci

  2. Bibang Elninga

    Felicitations pour cette idee brillante. On parle souvent de 40.000 personnes tuees par le sanguinaire Hissein Habre. Maintenant on cherchera a savoir combien sont morts sous le dictateur Idriss Deby, qui a d’ailleurs une grande part de responsabilite dans les tueries sous HH. Une fois les textes de l’association mis en place, il faut creer un link pour l’adhesion.
    Merci.

  3. korei djimi

    Merci et du courage a celles et ceux qui ont initie cette honorable demarche pour sauver la vie des gens qui nous ont juste devance dans la resistance! Malheureusement personne ne connaitrait par ou commencer la liste de victimes parce qu’on a toujours dit que chaque personne au Tchad pourrait connaitre une victime du ou des regimes dictateurs!
    Mais, s’il vous plait, surtout n’oublions pas les cas de tous derniers 973 victimes qu’Idriss Deby aurait reconnu qui incluent bien sur nos soeurs Madame GANI NASSOUR, Madame Col. Khadidja Issakha, Madame DO-OCHI KOREI…

  4. mahamat saleh doutoum

    Wow …….. thts so nice idea about this creation ,I am totaly ready to help people
    from United states of america .

  5. Idriss Djarma

    Moi g n suis pas victime du regime m victime du monde entier et g n sais pas pourquoi tout le monde me haie certain crache en m voyant et meme des hommes de grande envergure s’acharne sur un pauvre type que je suis pourquoi se rabaisser jusqu’a un tel niveau vraiment c comportement moyen agé me rappelle l’epreuve subi par mon maitre Jesus perpetre par les hommes de son epoque.Alors je dis si quelqu’un n’importe ou dans le monde trouve que g n pas droit de vivre de circuler et de parler coe tout autre humain sur terre il n a qu’a faire ce qu’il veut faire de moi je suis vulnerable n’importe qui peut m’atteindre et que Dieu vous pardonne.