Saleh Kebzabo sur Invité de dimance(RFI)

« Nous n’arrivons pas à nous entendre sur les termes devant nous amener vers un nouvel accord. Nous, dans l’opposition, on souhaite que le document fondateur de la nouvelle convention puisse préciser de façon nette, quels sont les domaines dans lesquels il faut agir, tirant les leçons des échecs, des nombreux échecs du dernier accord. Nos amis de la majorité préfèrent un texte vague qui leur permettrait de naviguer comme ils veulent en eau trouble et de ne pas réaliser ce que l’on voudrait. »

 

[youtube]http://youtu.be/uf5Gf7EoNzo[/youtube]


Commentaires sur facebook

8 Commentaires

  1. RAMADJI NANGAR

    Pauvre opposition politique Tchadienne!!!! Que veut-elle encore après l’accord du 13 Aout 2007 qui a permis aux vieux crocodiles et autres lutins de revenir aux affaires? L’opposition doit continuer à s’opposer. Si elle ne le peut pas, de grâce, qu’elle avoue son impuissance. Les Tchadiens ne seront plus les dindons d’une interminable farce. Que la majorité continue de gouverner et la société civile est là pour l’y aider. Merci.

  2. Sauvageot

    Balaam Facho ne l’est pas non plus. Il faut dire que les intellectuels tchadiens ne savent pas faire la politique. Docteur de votre état et révolutionnaire de premier plan, vous devez avoir un nom dans ce pays, au lieu de critiquer un autre de la même région que vous.

  3. bokhit h

    sauvageot il faut raisonner, tu ne peux pas dire facho balam de n’Est pas critiquer kebzabo parce qu’ils sont de la même région.

    • Sauvageot

      Monsieur Bokhit H vous avez pleinement raison, je ne devais pas lui reprocher de critiquer un homme politique de sa région, c’est du régionalisme. Et je lutte moi-même contre cela. Mais Baalam Facho nous avait beaucoup donné de l’espoir quand nous étions étudiants. Nous comprenons mal qu’il ne soit pas aujourd’hui sur la scène politique nationale. 

  4. Tato

    Il n’ y a pas de démocratie au Tchad. Il n’ y a pas non plus un opposant digne de ce nom. Parlons d’autres choses svp.

  5. elie bougollah

    La politique que font nos frères tchadors est celle se faisant plaire à notre dirigeant.
    Saurais été homme de la scène politique, je ne trahirais pas un même et je dirais ce qui me tient à coeur. S’il faut analyser tous ces verbes de Balaam, c’est comme il contrecarre ce qu’a dit Saleh?
    Entant qu’un politique? dire ce qui édifie et modifie la jeunesse est meilleur.

  6. Succes Noel

    je crois que ‘opposition pense avoir commis des erreures c’est que c’est mal dit. l’oppositon a commis des fautes graves; car une oppositon qui antame une action sans la finir. soit on est de l’opposition, soit on ne l’est pas. est ce qu’il y a vraiment lieu de parler encore d’un accord entre l’opposition et la mouvance presidencielle! l’opposition est la pour chercher des occasions pouvant valoriser leurs interets personnels et l’interet national. prenons par exemple la commission de suivi de l’accord de 13 Aout qui n’a fait que briller par sa presence. Arretons les accords s’il vous plait