SOS à l’intention de Son Excellence Monsieur le Président de la République

Votre Excellence, au nom de tous les candidats au Baccalauréat des deux (02) sessions (juin et octobre) 2012 du CENTRE D’EXAMEN LYCEE DE LA PAIX, anciennement CEG N°1, je viens soumettre, par la présente, auprès de Votre Excellence, des fait graves qui entachent nos effort et notre sérénité. En effet, Votre Excellence, des individus malfamés, en quête de gains faciles et ayant encore l’audace et l’outrecuidance de se présenter à nous comme nos seconds père ; je désigne : NOS PROFESSEURS, nous malmènent à travers nos copies d’examen et sacrifient ainsi notre avenir sur leur autel pécuniaire (prime au nombre de copies corrigées).
Déjà, lors de la session normale du Baccalauréat 2012, au mois de juin dernier, ces malfaiteurs ont, toute honte bue et au-delà de toute logique temporelle, corrigé, Oh ! Que dis-je, bâclé la correction de nos copies d’examen. Sinon, Votre Excellence, comment comprendre qu’un professeur, à moins qu’il soit une machine, puisse corriger convenablement six cents copies (600) en moins de 24 heures, avec toute la rigueur qu’impose la correction des copies d’un examen d’importance nationale et hautement capital pour nous autres candidats et nos familles.
Votre Excellence, nos avons fait nos calculs. En admettant que ce fameux androïde, je veux dire ce super-professeur aux capacités surhumaines ait travaillé 24 heures d’affilée, il n’aurait pas eu le temps d’accorder plus de deux minutes et vingt quatre secondes (02mn24s) par copie. Il est tout à fait clair que 2mn24s par copie pour un examen d’une telle portée sont insuffisantes. Cependant, cette forfaiture inexcusable ne s’arrête pas avec le désastre de la session Normale du Baccalauréat de juin 2012. Au contraire, elle continue de plus belle avec la session spéciale d’octobre 2012 dont la correction est en cours. Cette fois-ci, un professeur du même centre « corrige » deux cents (200) copies de français en moins de 5 heures, n’accordant de ce fait qu’UNE minute trente secondes (1mn30s) environ par copie. Cela est absurde, démotivant et criminel.
Votre Excellence, à l’aune de ces quelques faits aberrants qui ne sont d’ailleurs que la partie émergée de l’iceberg du mal, nous dénonçons une volonté délibérée, d’individus malintentionnés, de nous sacquer, de nuire à nos chances de réussir, surtout au niveau du CENTRE D’EXAMEN DU LYCEE DE LA PAIX (EX-CEG N°1) qui regroupe presque la totalité des candidats des lycées publics et privés de la ZONE. Cela peut se passer ailleurs, dans d’autres centres d’examen du Baccalauréat. Aussi, solliciterions-nous de Votre Excellence, une attention particulière en ce qui concerne LA CORRECTION DES COPIES DE L’EXAMEN DU BACCALAUREAT 2012.
Nous sommes sûrs que Vous saurez, par les moyens qui sont les vôtres, parvenir à rectifier le tir à temps.
Avec tous nos hommages respectueux

N’djamena, le 12 octobre 2012


Commentaires sur facebook