Tchad: le groupe rebelle FUC se sépare de son chef – AP

Le Front uni pour le changement démocratique (FUC), groupe rebelle tchadien, a annoncé s’être séparé de son chef, le capitaine Mahamat Nour Abdelkérim, accusé de « trahison » pour avoir signé un accord de paix avec le président Idriss Déby.

« Le comité de crise qualifie de trahison l’acte du capitaine Mahamat Nour et décide son exclusion définitive du mouvement« , ont fait savoir les cadres du FUC réunis à Hadjar Marfaïne. « Il est impardonnable que l’ancien président du FUC se soit rendu à Guréda pour donner l’accolade à Idriss deby, alors que le sang des martyrs de notre lutte tombés lors des dernières batailles est encore frais. »

Réunis dimanche en Libye sous les auspices du colonel Moammar Kadhafi, le capitaine Nour, qui avait mené un raid contre N’Djamana en avril, et le président Déby ont conclu un accord de paix dénoncé par les autres mouvements rebelles tchadiens et la base du FUC.

« Face à la situation créée par le ralliement du capitaine Mahamat Nour Abdelkérim au pouvoir de N’Djamena, les cadres politiques et militaires du Front uni pour le changement démocratique (…) ont décidé à l’unanimité la poursuite de la lutte armée et réaffirment leur attachement aux objectifs politiques et militaires du mouvement« , souligne le comité du FUC.


Commentaires sur facebook