Mairie de N’Djaména : Hadjé Ittir Déby Itno succède à Djimet Ibet – ATP

La Mairie de N’Djaména traverse un malaise profond ce dernier temps. En effet, un groupe de conseillers municipaux reproche au Maire Djimet Ibet, arrivé aux affaires il y a juste quatre (4) mois, sa gestion peu orthodoxe des affaires de la Commune.Il est, en particulier, accusé de « non consultation et non implication du Conseil municipal dans la gestion de la commune, non respect de la voie hiérarchique, tentative de concussion, corruption et faux en écriture publique ».
Après vérification des faits, par Arrêté N° 096 du 12 novembre 2012, le Délégué Général du Gouvernement auprès de la commune de N’Djaména, Issa Adjidei, en sa qualité d’autorité de tutelle, a suspendu sieur DjimetIbet de ses fonctions de maire de la ville de N’djamena.
Selon la Loi organique N° 002 de l’an 2000 portant Organisation et Fonctionnement des Collectivités territoriales décentralisées, en cas de vacance de poste ou d’empêchement du maire, c’est l’un de ses adjoints qui assure l’intérim. Pour le cas de figure, c’est la 1ère Adjointe, HadjéIttir Deby Itno, qui assure l’intérim.
Le Délégué du Gouvernement auprès de la commune de N’Djaména a aussitôt procédé à son installation en qualité de nouveau maire le 13 novembre 2012.Issa Adjidei a indiqué que selon les textes réglementaires relatifs au fonctionnement des collectivités territoriales décentralisées, le Conseil municipal se réunira dans les tous prochains jours pour élire ou désigner un nouveau Maire.
Très émue par cette marque de confiance placée en sa modeste personne par ses pairs et par les pouvoirs publics, le nouveau Maire par intérim de la ville de N’Djaména, HadjéIttir Deby Itno, a imploré la bénédiction divinepour accomplir sa mission.HadjéIttir Deby Itno devient ainsi la 2ème femme Maire de la ville de N’Djaména, après Madame MBaïlemdana Marie Thérèse Fatimé.
Ramadji Florent Indinta


Commentaires sur facebook