L’armée tchadienne affirme avoir lancé une offensive contre les rebelles – AP

Le gouvernement tchadien a annoncé que son armée avait détruit plusieurs bases rebelles cette semaine, quelques jours après avoir repoussé plusieurs centaines de rebelles au-delà de la frontière avec le Soudan.

Le gouvernement affirme que les rebelles étaient commandés par Mahamat Nouri et Seby Aguid, un ancien général proche du président Idriss Déby, a précisé le porte-parole gouvernemental Hourmadji Moussa Doumgor.

Les troupes gouvernementales ont lancé une offensive contre les rebelles de l’Union des Forces pour la démocratie et le développement (UFDD) depuis une bataille près de Biltine (est du Tchad) samedi. les rebelles affirment avoir tué 100 soldats gouvernementaux.

L’armée avait annoncé lundi avoir repoussé les rebelles au Soudan, vers une base située à environ 30km de la frontière, près de Wadi Sounoute. Selon le porte-parole gouvernemental, plus de 700 rebelles ont été tués depuis lundi. Il n’a en revanche fourni aucun bilan sur les éventuelles pertes de l’armée.

L’activité des rebelles tchadiens, engagés contre le président Déby depuis 2005, fait craindre aux observateurs une crise régionale liée aux violences du Darfour (Soudan) et à la rébellion en République centrafricaine.


Commentaires sur facebook