Campagne de Vaccination contre la méningite Tourne au drame à Gouro

Une campagne de vaccination contre la méningite a concerné la sous préfecture de Gouro  le 11 décembre 2012, au cours de laquelle cent soixante enfants vaccinés contre la méningite.

Depuis ce jour, quarante enfants parmi les cent soixante vaccinés, ont développé des complications neurologiques qui se manifestent par des convulsions de tout le corps et de trismus, les parents ne sachant quoi faire ont contacté la délégation sanitaire régionale ; au lieu que la délégation dépêche une équipe médicale sur place pour prendre en charge les enfants, la délégation n’a pas répondu aux cris des détresses lancées par les parents des enfants.

Les parents des enfants abandonnés à leur propre sort avaient exprimé son ras le bol en allant se manifester à la délégation sanitaire régionale ; au cours de cette manifestation deux de voitures de la délégation ont été endommagés, la situation à Gouro est très tendue et l’état de santé des enfants est très critique.

Mais la question que tout le monde se pose, est ce que la vaccination a été bien faite ? Si oui est ce qu’elle n’est pas périmée ?

Nous sommes en droit de se poser toutes ces questions car le ministère de la santé n’en est pas à son premier, et nous savons tous qu’au pays Toumai tout est possible sauf son contraire.

Tout enfant mort, handicapé suite à cette complication, nous désignons l’Etat tchadien (ministère de la santé publique) responsable et nous porterons plainte devant nos tribunats.

Nous lançons cet appel vibrant au ministre de la santé publique afin d’intervenir le plus rapidement possible pour une prise en charge médicale de ces enfants car la vie des enfants.

                                                                                                Correspondant depuis Gouro


Commentaires sur facebook

7 Commentaires

  1. Ali mahamat..depuis cotonou

    Innoncents enfants tchadiens k l bon Dieu vs aides.

  2. tourkou wili

    KALI DEPUIS KALAIT, AU MOMENT OU JE VOUS PARLE LE NOMBRE DE MALADES NE CESSENT D,AUGMENTER, 19 ENFANTS SONT EVACUES A FAYA.CE DRAME DE GOURO MONTRE QUE NOS MEDECINS ET NOS INFERMIERS SONT DES DOCTEURS CHOKOUS ET DJIMS.

  3. biz biz

    BIEN DIT MON POTE

  4. biz biz

    Dans les nations civilisées, un tel drame, va être geré par toute la nation. or, actuellement c.est le silence tolal.Où sont ils partis les députés choisis a ndjamena?

  5. Bokhit Gnam

    Mon frère tu es sous inforné, l.,Ennedi Ouest etait pris en otage par un député analphabéte, griot et de mauvaise foi. Kalawana Ennédi.

  6. Hassane Mamadou Djibrillah

    Les parents de ces enfants ont le droit de se posé toutes sortes des questions.
    – les produits sont-ils perimés?
    – ils sont étés administrés par exprêt?Personne ne sait a l’exception de tout puissant.A travers ce site,je lance un appel au gouvernement de prendre ces enfants en charge et lancé une enquête puis laisser l’affaire entre les mains de la justice.Que le bon Dieu éparigne ces enfants de tous malheurs.Car un enfant est l’avenir même d’un pays.

    • Ben Azina

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. Non seulement le Gouvernement doit prendre en charges ces enfants mais aussi il faut au préalable tester tous les produits importer,qu’ils soient destinés pour les soins ou pour la consommation.merci pour ton intervention.