Deby veut sauver Bozizé

Peints entièrement en vert foncé, plusieurs véhicules Toyota montés des armes lourdes, continuent de prendre les routes du Sud. 60 véhicules ont quitté la ville de Sarh ce matin du vendredi, les éléments stationnés à Haraz sont en état d’alerte, prêts à bouger. D’autre part, depuis le jeudi les hôpitaux de la Mère et de l’Enfant sont pris d’assaut par des parents des militaires dont 2 Généraux, blessés des combats avec les rebelles centrafricains. Selon des témoins oculaires, les défilés des grosses cylindrées aux vitres fumées dénotent la présence parmi les blessés des membres de la cliquaille au pouvoir.


Commentaires sur facebook