Tchad: 38 enfants hospitalisés après un vaccin contre la méningite – Afp

Trente-huit enfants tchadiens ont été hospitalisés à la suite d’une campagne de vaccination contre la méningite organisée en décembre par le gouvernement tchadien à Gouro (extrême nord), a appris l’AFP de source officielle lundi.

« Lors de la dernière phase de la campagne de vaccination organisée à Gouro (près de la frontière libyenne) du 11 au 15 décembre 2012, des réactions inhabituelles ont été constatées » chez des dizaines d’enfants, a déclaré à l’AFP le ministre tchadien de la Santé, le Dr Mamouth Nahor N?Gawara.

« Le ministère de la Santé publique (…) a assuré leur transfert dans deux hôpitaux nationaux de référence à N?Djamena pour une meilleure prise en charge », a ajouté le ministre de la Santé.

« Sept patients sur un total de 38 ont été évacués en Tunisie pour des examens complémentaires et pour une prise en charge encore plus spécialisée », a confié M. N’Gawara, précisant que « leur état de santé n’est pas inquiétant ».

« Certains enfants ont commencé à gémir juste après la vaccination. Ceux qui présentaient des troubles inhabituels, notamment des convulsions, ont été évacués rapidement à l’hôpital de Gouro avant leur transfert à N?Djamena », a confirmé un ancien député de la circonscription de Gouro, Ahmat Saleh Bodoumi.

Selon le ministre de la Santé, « le gouvernement a fait appel à des experts internationaux indépendants qui sont au travail depuis le 9 janvier, chargés de mener une investigation plus approfondie afin d’apporter des éléments de réponse ».

Les épidémies de méningite sont récurrentes au Tchad. « Durant les 15 dernières années, le Tchad a enregistré plus de 50.000 cas de méningite avec plus de 5.000 décès », a rappelé le ministre.

C?est pour faire face durablement à cette situation que le gouvernement a lancé la campagne de vaccination contre la méningite A à N?Djamena le 11 décembre.


Commentaires sur facebook