Idriss Deby se plie devant Timan Deby.

Depuis la fin du congrès de MPS Mr Deby a pris un certain nombre des actes qui sont anodins et banals auprès de l’opinion nationale lassée par des tribulations méandreuses des Zaghawa, mais qui ont attiré pour ne pas dire alerté la communauté Bideyatt. La nomination des trois officiers aux grades de général, suivi de celle de Dillo Adoum au gouvernement, tous issus du même sous clan, n’a pas passé inaperçu dans ce même milieu. De l’avis général, ces actes sont sans contexte le prélude d’un autre évènement dans le cercle. Effectivement l’explication vient d’être trouvée : Mr Deby qui se sent très à l’étroit depuis que la branche Mahamat Itno a décidé de l’affronter sans complaisance, a demandé à Mahamat Ali Abdallah et un autre officier Bilia leur avis au cas où il remettrait à Timan Deby son turban, «parce que, leur dit-il je suis de plus en plus isolé et cela risque d’avoir des conséquences au niveau de l’Etat, surtout depuis que les zaghawa kobés, qui étaient mes meilleurs alliés, commencent à me narguer ouvertement après le départ des généraux Kereinkeyno et consorts ».

Les deux consultés ont approuvé illico la proposition ; mais avant de la rendre effective il faudrait absolument déblayer le chemin car il risque d’avoir une vraie révolte de la communauté Bilia. Sur ce, Deby leur a répondu que « pour les Bilia il n’y aura pas des gros problèmes : ceux qui ont osé m’affronter, je les ai chassés et dispersés aux quatre coins du monde et sont en train de mourir de chagrin, le reste n’a pas assez des couilles pour se révolter contre moi, au contraire ils sont en train de bien brouter là où ils sont. Toutefois j’ai un peu des inquiétudes du côté de mon sous clan animé par le chef de canton Bangui Sinine Karda. C’est le seul qui ose m’affronter. » Sur ce, les deux conseillers lui ont suggéré quelques mesures conservatoires : d’abord faire venir à N’djaména le fameux chef de canton téméraire pour acheter cash son adhésion, ensuite promouvoir aux grades supérieurs quelques-uns de ses proches qui étaient pendant longtemps marginalisés et enfin nommer membre du gouvernement leur vieux baobab qui n’a jamais été d’ailleurs un danger pour Deby, mais on ne sait jamais avec les réactions d’un homme acculé, donc il faut le neutraliser par avance !! Tout ceci a été déjà fait, en effet ledit chef de canton se trouve à N’djaména depuis deux semaines aux bons soins de DG/SSIE en attendant la rencontre avec Deby, toutefois il a été déjà approché par des intermédiaires chargés de polir les aspérités.

Reste à savoir si le seul fait d’amadouer son propre clan pourrait faciliter le passage de la pilule ; rien n’est surprenant dès lors que Deby a dit et redit qu’avec les zaghawa il ne faut pas se lasser de leur tendre des billets craquants, c’est comme un chien qui suit l’odeur de la sauce./

Correspondance particulière
N’djamena.


Commentaires sur facebook

10 Commentaires

  1. Ibrahim Alhabbo M. S.

    Pap pas la pap! C´est du n´importe quoi.

  2. SAMS

    On a meme vu les Ghadaffi, Ben ali, Moubarak et autres…lol. ca finira un jour et un nouveau Tchad plus fort et Democratique verra le jour inchallah.

  3. abba toukri

    salut tchad actuel nous attendons avec impassience de nous donner impeux des eclersisement de laffaires de MAHMOUD ex embassader avec les canadien pourquoi vous aver fait sour muet pourtant vous donner baucoup des information des ZAKHAWA. je suis sure vous saver quelque chose de sa mais vous aver garder le silence .nous somme pasient de nous donner des information de votre coter.merci de publier ma reaction

  4. al fadi

    c’est vrai que les Zagawa n’ont pas de couilles, Deby ne les menera en bateau pendant si longtemps en les humiliant

  5. DOUGOU BRAVO

    Ben il faut palper leurs couilles avant de leurs attribuer un poste…

    et ça permettra de créer un nouveau poste  » PALPEUR des COUILLES des …….
    Merci

  6. issa ali

    je pense que le jour viendra que les Tchadiens aurons un etat Democratique et pour tous, par pour une seule tribue ou bien comunaute.merci

  7. zenalabdine abbas

    je que pense la domination du Tchad par un seul groupe de personnes est logique car ns sommes la cause de tt ca on s entre déchire entre ns et la cause première est que le Tchad des hommes est disparu et on se trouve en face du Tchad des lâches ou les droits sont confondus aux devoirs.

  8. Gérard

    On en a marre des chamailleries des clans et des sous-clans de Zakawa qui ont pris le Tchad en otage et qui font comme si le pays se résume à eux et à seuls! Un pays ne se gère pas comme une chefferie ou une boutique. Il arrivera un jour où tous ceux qui conduit le Tchad dans cet état de délabrement total et de désespérance jamais connue par le passé répondront devant l’histoire et devant le peuple tchadien. G. K

  9. halit issak serdo

    gouverner un pays ce n’est pa de l’amussement.

  10. cogno

    Excusez moi j n sui pa zakhawa mais je crois que seul les zaghawa ont cette sagesse et les couilles kil fo pour nous diriger, donc laissez les nous diriger dan la longivitee…