Deby, de plus en plus sous pression.

Devant la grogne de l’opinion nationale et surtout celle des zaghawas, Deby a promis de revoir le problème de la présence des éléments tchadiens au Mali après son retour d’Afrique du Sud où il effectura une visite le 06/03/13.


Commentaires sur facebook