Des tombes et des tombes

Ce ne sont plus 23, ni 42 mais peut être plus de 200 tchadiens sont morts au Mali. Deby a voulu rapatrier de manière solennelle 23 corps, mais vu le carnage, il a fait expatrier tous les morts nuitamment par avions militaires. L’homme d’affaire, Abakar Tahir dit Almanna qui a obtenu le marché a déjà creusé plus de 100 tombes à midi local, aux cimetières de Farcha, contiguës à la Fac des sciences. Et les travaux de creusage des tombes continuent; pour combien des corps? C’est silence radio du coté du régime. Les tchadiens sont en droit de savoir le nombre exact des corps rapatriés, des blessés, ainsi que des disparus.


Commentaires sur facebook