Procès Habré: le Tchad payera sa contribution cette semaine – Xinhua

Le Tchad s’est engagé à signer cette semaine l’accord commun de financement du procès de son ancien président Hissène Habré qui devra se tenir à Dakar, au Sénégal, a déclaré mardi dans la capitale tchadienne, Me Robert Dossou, représentant spécial de l’Union Africaine pour le dossier Hissène Habré.

La signature du Tchad « sera suivi immédiatement par le décaissement », a précisé le président de la Cour constitutionnelle du Bénin qui s’exprimait ainsi à l’issue d’une audience que lui a accordée le président tchadien Déby Itno.

Un cadre de gestion de fonds a été mis en place par le Sénégal, l’Union Africaine et les donateurs. Sur un budget évalué à 7,4 millions USD, le Tchad devra payer environ 3 millions USD (soit 2 milliards F CFA).

Me Dossou a par ailleurs évoqué avec le chef de l’Etat tchadien la coopération entre les juges sénégalais et les autorités de N’Djaména pour la mise en oeuvre de l’instruction, puis du jugement de Habré.

« Pour l’instruction, les juges auront toute liberté de venir ici enquêter et tous ceux qui s’intéressent à ce dossier pourront librement se faire entendre; au plan technique, il existe un accord de coopération judiciaire adopté en septembre 1961 à Antananarivo, au niveau de l’OCAM (Organisation Commune Africaine et Malgache) qui règle les questions d’échanges de documents et de déplacements de témoins », a-t-il expliqué.

Hissène Habré, en exil au Sénégal depuis 1990, doit répondre aux accusations d’atrocités commises à grande échelle, notamment par des vagues d’épuration ethnique pendant son règne de 1982 à 1990. Le tribunal spécial chargé de le juger a été inauguré début février courant dans la capitale sénégalaise.


Commentaires sur facebook