Tchad : une nouvelle station électrique pour alimenter N’Djamena – legriot

centralelLe président tchadien vient d’inaugurer une nouvelle station électrique à haute tension. Celle-ci permettra de relier la raffinerie de Djarmaya au poste de transformation de Lamadji, au nord du pays. Située à 80 km au nord de N’Djamena, la raffinerie de Djarmaya est exploitée depuis 2 ans déjà par une compagnie chinoise. La nouvelle station fournira en alimentation une puissance de 20 mégawatts. A partir de Lamadji, l’énergie électrique reçue sera ensuite transportée par ligne aérienne jusqu’au réseau de la société nationale d’électricité (SNEL), chargée de la distribution à travers le territoire tchadien. L’investissement nécessaire à la réalisation de ce projet a été d’environ 199 millions de dollars. Sa construction a été en grande partie financée par la chine qui a contribué à hauteur de 140 millions de dollars, soit 70% des coûts. Pour les autorités du pays, cette réalisation compte désormais parmi les symboles marquant un partenariat gagnant-gagnant entre le Tchad et l’empire du milieu. Selon le ministre tchadien des infrastructures et des équipements publics, ces installations contribueront à améliorer substantiellement l’alimentation en électricité de N’Djamena.

Comme pour la plupart des villes africaines, N’Djamena souffre encore de carence en matière d’accès à l’énergie. L’exode rural et la construction anarchique sans encadrement des plans urbains ainsi que la mauvaise maintenance des installations existantes sont les principales raisons ayant conduit à cet état des lieux. Le besoin en consommation électrique de la ville est de 93,37 mégawatts et les disponibilités existantes étaient d’à peine 26 mégawatts.

La nouvelle station permettra donc à la capitale tchadienne de répondre à au moins 50% de sa demande. Par ailleurs, la consommation totale du pays est de 53 mégawatts avec, pour la population, un accès à l’électricité très faible, soit 3 à 4%. Aussi, la population du pays ne cesse d’augmenter et donc les besoins en électricité également. En 20 ans, la population tchadienne est passée au double.


Commentaires sur facebook