Quand les baministes supplantent le MPS.

Depuis les échecs successifs qu’ils ont essuyés au dernier congrès du MPS en passant par l’organisation des festivités à Biltine jusqu’au dernier nouveau remaniement ministériel, les Baministes sous la conduite du trio infernal de Soubiane alias « bavure », de Mahamat Ismaël Chaibo, alias « Vita » et M.A. Abdallah, n’ont jamais baissé les bras pour conquérir le pouvoir de décision au niveau de la haute sphère de l’Etat. Ils viennent en effet, de frapper coup qui ressemble beaucoup à un dernier sursaut de l’instinct de survie, en créant un « Conseil politique » composé uniquement des Baministes avec siège et secrétariat permanents. Selon leurs propres dires, ce « Conseil » joue le rôle d’interface entre le Président et le MPS, en d’autres termes pour accéder au Président il faut passer par là ! Pour ce faire, un bâtiment appartenant à un commerçant-transitaire bien connu de la place est loué à 5 millions par mois, et Mrs Soubiane et Chaibo qui jouent pour le moment « au malin et malin et demi » assurent alternativement la permanence.

A quoi riment les perpétuelles agitations de ce trio et quel en est le but ultime ? Personne n’est dupe que tout ceci a pour corollaire la préparation de l’après Deby dont, de l’avis de beaucoup d’observateurs, le parcours est au bout du rouleau ; personne ne se trompe aussi que le poste de secrétaire général du MPS est un strapontin non négligeable qui donne accès au moment opportun au podium tant convoité. Dans ces conditions, on est en droit de se poser des questions à savoir Deby regrette-il d’avoir confié dans ses étourderies le destin du MPS à un sudiste, même si celui-ci ne représente aucun danger pour le moment, mais ne dit-on pas à Bilia que « l’homme est comme une couleuvre endormie, on ne décerne ni la tête ni la queue mais dès que vous la réveillez, elle vous mord là où vous ne vous attendez guère » ; ou bien Deby dans son cynisme légendaire qui consistent à attiser des conflits inutiles et gratuits aux seins de sa famille politique voudrait pousser ces agités à la faute et voir jusqu’où ils sont capables d’aller ! Les jours à venir nous édifieront davantage.

Jerbo, le combattant opprimé.


Commentaires sur facebook