Les proches des membres de L’Arche de Zoé dénoncent une "mascarade" et réclament une extradition rapide – Le Monde

Les familles et proches des six membres de L’Arche de Zoé, condamnés à 8 ans de travaux forcés par la cour criminelle de N’djamena, étaient sous le choc, mercredi 26 décembre, à l’annonce du verdict. « Aidez-moi! Je veux qu’il rentre. […] Huit ans parce qu’il a soigné! C’est ça la justice tchadienne, elle est belle! », s’est écriée en larmes l’épouse du médecin Philippe van Winkelberg.

Jacques Wilmart, le pilote belge qui avait été incarcéré au Tchad dans le cadre de l’affaire, a qualifié d' »immonde comédie » l’issue du procès. »Huit ans, c’est énorme ! », insiste la mère d’Emilie Lelouch, compagne et assistante d’Eric Breteau. Dénonçant une « mascarade » et un verdict « dramatique », elle réclame une extradition rapide des six Français. Un voeu partagé par l’épouse d’Alain Péligat, le logisticien de l’équipe.

« La grosse inquiétude maintenant est de savoir quand ils vont revenir et en quoi va être commuée leur peine », note Pascal Philibert, marié et père de quatre enfants, dont la famille s’apprêtait à accueillir un enfant. Nathalie Blanc, membre du comité de soutien de Philippe van Winkelberg en appelle à Nicolas Sarkozy pour qu’il obtienne le rapatriement des six condamnés. Le 6 novembre dernier, le chef de l’Etat avait déclaré qu’il irait « chercher ceux qui restent, quoi qu’ils aient fait », ajoutant que « le rôle du président est de prendre en charge tous les Français ».

Une déclaration qui n’a pas facilité la tâche des négociateurs, a souligné le député socialiste Jean-Louis Bianco. « Il est évident aussi qu’il va falloir payer pas mal d’argent, tant aux familles qu’à l’Etat tchadien », a poursuivi l’élu des Alpes-de-Haute-Provence. « Si cet argent sert vraiment au développement du Tchad, après tout, pourquoi pas. Tout va dépendre de la volonté politique, du côté tchadien, d’utiliser la possibilté offerte par l’accord de coopération judiciaire franco-tchadien », a-t-il ajouté.


Commentaires sur facebook