Les Djéich ont demandé à l’ANT

Les Djéich ont demandé à l’ANT de se positionner à l’extérieur de la ville et d’arrêter leur patrouille dans la ville et leur va-et-vient au marché central, fin de non recevoir des tchadiens. Depuis donc 3 jours, l’ANT fait office de police, gendarmerie et d’armée.


Commentaires sur facebook