La sonasut liquidée!!

La Sonasut, devenue la CST est en voie de disparition. Le dépôt de N’Djamena est fermé, 600 travailleurs sur le carreau et l’usine de Banda est en voie de liquidation. Les raisons de la disparition d’un des fleurons de l’économie tchadienne ont pour nom Daoussa Deby! En effet le frère d’IDI a eu le monopole d’importation du sucre soudanais sans payer la moindre taxe et inonde le marché tchadien avec un prix 3 fois moins cher que celui de la CST.


Commentaires sur facebook

7 Commentaires

  1. MS

    Sonasut est devenue CST (compagnie sucriére du tchad) aprés son rachat à 100% par la Somdiaa (filiale Vilgrin). STH c’est le petrole, rectifiez moi ça, fissa-fissa

  2. Sultan

    De toutes les façons, le Tchad tout entier appartient à Idriss Déby et sa famille ainsi qu’aux familles de ses épouses. Sinon, comment comprendre qu’un Etat accorde un monopole d’importation du sucre au détriment des caisses de l’Etat et des autres commerçants. Mais ce n’est pas une première. 

    La douane est aussi privatisée au profit d’un frère d’Idriss Déby qui ne reverse au Trésor public que le strict minimum, environ 0,1% des recettes. 

    L’administration de l’identité et du passeport est également privatisée au profit d’un cousin ou neveu d’Idriss Déby. Le décret qui lui a accordé le marché précise bien que le monsieur reversera au Trésor public que 10% du « chiffre d’affaires » réalisé par sa société. Le comble, c’est ce que l’Etat met à sa disposition les fonctionnaires payés au frais du contribuable ainsi que les bâtiments.

    La STH, société qui exploite le pétrole destiné à la consommation nationale, est aussi prise en otage par les frères de Hinda.

    L’OTRT est entre les mains d’un lointain neveu de Déby. C’est aussi le cas de plusieurs autres sociétés nationales.

    La famille de Déby s’est accaparée de toutes les richesses du pays. 

    Mais ces gens finiront comme Gaddafi. Et c’est très bientôt.

  3. Adah

    Pourquoi dire des choses aussi fausses ? Tout le monde sait qu’il ya un énorme investissement pour aggrandir et moderniser le site de Banda de façon à faire passer la production de 30 mille tonnes à 100 mille tonnes par an. Si vous mentez sur des faits facilement vérifiables, comment peut on croire Tchadactuel sur ce qu’on ne connaît pas ?

    • Karim le tchadien

      Toi là, tu paye combien pour lire tchadactuel? C’est des etre humain, ils peuvent ce tromper, alors basta

    • Wilfried

      de 30 000 à 100 000 tonnes par an est surement un projet. je suis vraiment désolé que l’importation du sucre soudanais puisse livrer plusieurs personnes en chômage mais un marché bas prix soulagerait le ménage tchadien. le problème est que cette importation ne procure rien à l’Etat tchadien. que dire de la politique du gouvernement à œuvrer pour l’industrialisation du Tchad alors qu’il fait périr les quelques industries existantes ? N’est il pas un acte politique savemment élaboré pour une éventuelle… de la CST ? wait and see