Assassinat?

Assassinat indirect? Selon des nombreux témoignages de ses pairs, le défunt député Idriss Moussa Yayami aurait eu quelques heures avant l’accident, une longue conversation téléphonique avec Deby qui l’aurait traité de tous les noms d’oiseau et des menaces d’invalidation de son titre de député. Les raison de cette courroux du Grand Chef?  Idriss M. Yayami aurait osé ajouter sa voix aux nombreuses autres des députés qui demandent la relaxe des députés arrêtés injustement.


Commentaires sur facebook