La fuite en avant de Deby

La fuite en avant de Deby. Le non lieu dans l’affaire de la disparition du Pr Ibni Oumar et la demande de la levée de l’immunité parlementaire du Chef de l’opposition, le député Saleh Kebzabo, sont  des signes évidents du durcissements du régime, un bras d’honneurs aux occidentaux et américains qui continuent toujours d’ignorer son leadership régional et accabler son régime de tous les maux en matière des droits de l’homme et de la gouvernance.


Commentaires sur facebook