Les Brèves de N’Djamena – L’arrestation de Mahamat Adoum Ismaël, Ou comment Deby casse la carrière et la notoriété des cadres compétents de la République.

 

            Personne n’est dupe, l’arrestation de Mahamat Adoum Ismaël est la fin d’une longue cabale personnelle que Deby a engagée contre la personne de Mahamat Adoum depuis plusieurs années. Certes le poste est envié par le Premier Ministre pour caser un des siens, mais le gros du problème de Mahamat Adoum Ismaël c’est avec Deby.

       Mahamat Adoum Ismaël est un des imminents cadres, hautement qualifié pendant le règne de Habré. Longtemps directeur général de la fonction publique où il a mis tout son savoir-faire et son abnégation intellectuelle et morale  pour mettre sur les rails une administration qui avait tant souffert des aléas des évènements douloureux des années 80. Tous les partenaires techniques et financiers de l’époque avaient reconnu la qualité du travail abattu. L’actuel statut particulier de la fonction a été élaboré sous sa direction. Sobre, jovial et bourreau du travail bien fait, il fut membre de plusieurs Commissions nationales de haute importance. Mais à l’arrivée de MPS il a été placardé  et marginalisé comme tous les cadres compétents d’ailleurs de l’époque Habré en faveur de la nullité et de la médiocrité  par le régime du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) de Deby. La commission européenne qui connaît la valeur intrinsèque d’Ismaël le recruta et depuis Mahamat Adoum Ismaël fut domicilié à Bruxelles. Mais c’est sans compter avec les humeurs de M Deby qui a une haine et méchanceté ataviques de voir les hauts cadres tchadiens évoluer, par leur propre compétence, en dehors de sa décision à lui. Il avait fait des pieds et des mains  pour le ramener au bercail.

       D’abord, Deby avait tenté de le faire renvoyer, croyant qu’il occupe ce poste au nom du Tchad. La Commission européenne lui a fait poliment comprendre qu’il a été recruté à titre personnel. Dès lors Deby déclencha une vive campagne contre Mahamat Adoum Ismaël auprès de la Commission pour dire que Mahamat Adoum Ismaël utilise la couverture de la Commission pour mener des activités subversives et hostiles au régime MPS. La Commission avait énergiquement démentie les allégations de Deby et pour prouver le contraire, elle demanda à l’intéressé d’aller faire un tour à N’Djamena pour se disculper et donner des gages qu’il reste disponible pour son pays au cas où on aura besoin de lui. Soutenu fortement par quelques anciennes connaissances qui se trouvaient autour de locataire du Palais, Ismaël  est venu au Tchad et « s’est littéralement ramasser » comme il le dira plutard aux nombreux amis qui le soutenaient. Et il est repartit, rassuré, croyant aplanir le différend.  Mais c’est peu connaître Deby qui va se servir de l’épouse de Mahamat Adoum Ismaël qui est une de ses nombreuses conquêtes pour déstabiliser le foyer du couple, jusqu’à la rupture. Et Mahamat Adoum Ismaël s’est remarié à une autre jeune fille que DEBY lorgnait. Décidément ces deux là ont des goûts convergents. «Celui là n’a pas fini de continuer à me   piétiner», aurait lancé Deby en son temps. Et Mahamat Adoum Ismaël de franchir un nouveau pas qu’il ne fallait pas du tout faire, sous le règne de Deby : il négocie avec la Somdia pour prendre la direction de la Sonasut (société sucrière) privatisée, toujours sans l’aval du pouvoir de Deby. Ce dernier saisit l’occasion rêvée pour faire pression sur les Dirigeants français de Sonasut pour le débaucher et le nommer à la Cotontchad. Comme on l’a dit plus haut, c’est classique, c’est  propre à Deby : si un tchadien obtient de son propre chef une quelconque promotion, sans son soutien, alors il faut tout faire pour le débaucher, le ramener au Tchad, le nommer à un poste important, en lui faisant perdre de facto son poste d’origine et après quelques temps il l’accable de tous les péchés du monde soit alors il le fait arrêter, l’emprisonner soit, si l’individu est béni des dieux et hop le balancer dans la rue   comme un malpropre.

Malheureusement, Mahamat Adoum Ismaël n’a pas fini sa course dans la rue mais plutôt dans le gnouf.

Depuis bientôt 2 ans, Mahamat Adoum Ismaël se plaignait des visites intempestives des gamins, des semi-analphabètes, disons presque ignorants. Ils se présentaient à lui, dans le cadre de l’opération COBRA. Naïf, il était loin de penser que c’est Deby en personne qui lui cherche des poux sur la tête. Tout naïvement,  il s’est plaint auprès de lui, l’informant que quelqu’un lui cherche des problèmes. La visite de ces gamins n’est pas innocente car si on veut réellement contrôler la gestion de la Cotontchad, on aurait dû envoyer des contrôleurs professionnels. Et puis un malheur ne vient jamais seul, les français ayant constaté les efforts insurmontables que Mahamat Adoum Ismaël fait pour éviter une noyade de la Cotontchad dans les eaux boueuses du Chari-Logone, l’ont décoré à l’occasion de la fête du 14 JUILLET, au nez et à la barbe de Deby ! Sous d’autres cieux  ce serait un honneur pour le pays et le récipiendaire fera l’objet de tous les égards de la part des plus hautes autorités de son pays ; non au Tchad sous le dictateur c’est tout simplement une provocation à son égard ! Alors là, le sang de l’autocrate Deby n’a fait qu’un tour. Trop, c’est trop et tout cela devient intolérable et insupportable pour Deby. Le procureur est instruit par le garde des sceaux de mettre  Mahamat Adoum Ismaël au gnouf, d’abord en garde à vue au Commissariat et ensuite à la maison d’arrêt et de nommer pour le bonheur du Premier Ministre un remplaçant d’une personne encore présumée innocente.

        Mais si Deby et son premier Ministre cherche des personnes qui ont dilapidé les ressources publiques, ont ils besoin d’aller jusqu’à Moundou chercher les mauvais gestionnaires. N’auraient ils pas dû commencer par Zakaria Deby qui a mis en faillite  Toumaî-Air-Tchad. Non loin de ce dernier, il y a Daoussa Deby et sa SNER ne paient ni impôt ni taxe au Trésor public. Mieux Oumar Deby qui utilise le budget de l’armée comme son argent personnel est un candidat sérieux de Guantánamo (Moussoro), Est il même nécessaire d’écrire un seul mot sur Saley Deby et ce qu’il fait à la Douane. The last but not the least : Deby lui même doit être pendu haut court pour tous les crimes qu’il comment chaque jour que fait Dieu. Combien de l’argent public a t il utilisé pour épouser Ammani, la djandjawid ? Combien de marché publics de plusieurs milliards, a t il octroyé aux siens, gré à gré, en violation de la loi ? N’a t il pas fait main basse sur des recettes importantes en octroyant à son entreprise SOGEC, la confection des passeports, des cartes d’identité nationale, des permis de conduire, des cartes grises, et on en passe.

La constitution tchadienne est à cet effet formelle : « sont assimilé à la haute trahison le détournement des fonds publics, la corruption, la concussion, le trafic des drogues, etc.  En cas de haute trahison, le Président de la république est responsable des actes qu’il commet. Monsieur le Président de la haute cour de justice, vous êtes interpellé !  Au Travail !

BF

 


Commentaires sur facebook

3 Commentaires

  1. Mht Ali

    C’est une triste réalité que vie le peuple Tchadien  » Allah Khalib », l

  2. Mbodou

    Beaucoup de tchadiens croient que la definition de vol est identique partout au Tchad, alors qu’en réalité chez les Debistes et ses obligés, les biens et les habitants du sultanat apppartient au chef et à sa famille. Donc, ils peuvent prendre ou subjuguer autant qu’ils en veulent. Ce sont les autres qui peuvent commettre les actes de vol. Il faudra que les tchadiens comprennent bien que le Tchad etait un pays conquis par Itno depuis 1991. Il ne peut y avoir de democratie sans l’existance d’un Etat.

  3. le service du cadastre de Ndjamena est le plus corrompu de notre pays.cela echappe t ‘il à notre fammeux minitère de l’assenissements  ou tous simplement ils ferment les yeux parce qu’ils ont leur part du gateau?Les directeurs, les chefs du services et agents sont tous de commi en arabe local camasandjis. ils propose des terrains à vendre dans leurs bureaux .d’autre achète eux meme de terrain envu de le revendre plus chère  c’est un acte de commerce par nature. quand aux pauvre citoyens qui viennenne au service pour regulariser leur terrain  soit  tu paye une correption  soit tu attend des mois et de mois voir de années et celà se passent au vus et au sus de tout le monde.y en qui retre à la maison avec une somme 40000 à2000000par jour alors  qu’il payé par l’etat à rien faire  meme  s’ils font quelque chose  il faut payer . du demande à verifier un terrain
     pr  l’acheter ils te demande de payer sinon ils te le font pas