Mutinerie d’une partie des troupes tchadiennes au Mali

Depuis la fin des hostilités au Mali, la situation de nos compatriotes sur le terrain est devenue catastrophique. Le dictateur, égal à lui-même, les a complètement oubliés sur tous les plans dès la fin des combats et la mission des nations unies hésite de les intégrer dans son dispositif. Depuis 8 mois exactement, ils n’ont reçu ni PGA, ni primes ni carburants; ils sont dans un état de délabrement total tel qu’ils sont mêmes devenus à la limite la risée des autres contingents africains.

Ne pouvant tenir pour longtemps dans ces questions une partie de la troupe s’est mutinée hier nuit (la nuit du 15 au 16). Elle a en effet pris 49 véhicules dont 29 RAM et s’est retirée à une centaine de kilomètres de la ville en s’approvisionnant de force du carburant de la minusma. Informé, le despote a dépêché son ministron délégué et son Cemga pour ramener le calme. Or ceux qui sont restés sur place posent les mêmes conditions et donnent un ultimatum de 48h sans quoi ils rejoindront leurs camardes et se dirigeront vers N’djaména!

Correspondance particulière


Commentaires sur facebook