Les principaux mouvements rebelles tchadiens unissent leurs forces – Apanews

Les principaux mouvements rebelles opérant à l’Est du Tchad ont mis sur pied mardi 1 er janvier un commandement militaire unifié, selon un communiqué parvenu à APA mercredi matin à N’Djamena.

Ce commandement aura à sa tête le colonel Fizani Mahadjir de l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD) du général Mahamat Nouri.

Il aura pour adjoint le Colonel Mahamat Hamouda Béchir de l’UFDD/Fondamentale d’Abdel Wahid Aboud Mackaye.

Le colonel Idriss Hassane Guero du Rassemblement des Forces pour le changement (RFC) de Timane Erdimi a été nommé chef d’Etat-major, deuxième adjoint du commandement militaire unifié.

L’accord militaire fait suite à un accord politique intervenu le 12 décembre dernier entre les trois principaux mouvements rebelles qui ont affronté les forces gouvernementales il y a un mois.

A plusieurs reprises, les différents mouvements rebelles ont mis en difficulté l’armée nationale qui, à chaque fois, s’en est sortie grâce au soutien de l’aviation française.

La division des différents mouvements rebelles a toujours été une faiblesse que le pouvoir de N’Djamena et la France qui le soutient militairement ont toujours exploité à fond pour mettre en difficulté les rebelles sur la scène internationale.

En décidant d’unir pour la première fois leurs forces militaires et politiques, les différents mouvements rebelles prennent une sérieuse option sur le président Idriss Déby Itno qui attend avec impatience le déploiement des forces européennes sur lesquelles il compte énormément pour stabiliser ses frontières Est et contenir les rebelles.



Commentaires sur facebook