Procès du directeur de publication du journal Notre Temps – APA

Le procès du Directeur de publication du journal Notre Temps, Nadjikimo Benoudjita, débute lundi prochain devant le Tribunal de Première Instance de N’Djamena, a appris APA samedi des sources concordantes.

Arrêté à son domicile le 14 décembre dernier à 6h00 du matin par les éléments des Renseignements généraux, Nadjikimo Benoudjita, a été gardé dans les locaux de ces services pendant quatre jours avant d’être présenté au procureur qui l’a libéré par la suite.

Le journaliste avait été interpellé sur ordre du ministre de la justice suite à une plainte du Haut conseil de la Communication (HCC) l’accusant d’offense au chef de l’Etat tchadien, une première dans l’histoire de l’organe de régulation de la communication.

Le procureur a cependant requalifié en délit de diffamation le délit d’« offense au chef de l’Etat ».

Dans un communiqué publié le 28 décembre, l’Union des journalistes tchadiens (UJT), la Section tchadienne de la société de développement des médias africains (SODEMA-Tchad), l’Association des éditeurs de la Presse privée du Tchad (AEPT) et le Syndicat des professionnels de la Communication (SPC) se sont insurgés contre le HCC qui, selon ces organisations, s’est mis hors jeu en portant plainte contre un journaliste.

Nadjikimo Benoudjita est aussi le président de l’Association des éditeurs de la presse privée du Tchad (AEPT).


Commentaires sur facebook