Les Brèves de N’Djamena : Deby sur tous les fronts – Des Interahamwe au Tchad ?

Qui a dit que Deby est en même temps pyromane et sapeur pompier ?  On sait que, selon ces propres termes, Deby « veut foutre de la merde en Afrique centrale » et en réalité il en a essayé et continue de voir les voies et moyens de le réaliser : tantôt par la nébuleuse Boko Haram, tantôt par l’intermédiaire de certaines colonies, etc. Actuellement le plus inquiétant est ce qui se passe à NGOUNDEY, à la frontière Tchad-RCA ou en d’autres termes, que s’y passe-t-il ? Selon plusieurs sources concordantes, un camp d’entrainement est en train d’être installé. Les futures locataires de ce camp auraient traversé la ville de Sarh en Toyota, tandis que des hélicos de l’armée tchadienne ont fait des va-et-vient pendant presque 3 jours, jusqu’au vendredi 27 septembre. Selon les mêmes sources, les autorités ont raflé tous les aliments de première nécessité, ce qu’aujourd’hui le prix des céréales a monté d’un cran à Sarh.

Qui sont les locataires de ce camp ? Personne n’a une idée précise, « ce sont des individus aux faciès bantou » répondent ceux à qui la question est posée. De là on est dans le domaine des pures suppositions, mais la plus probable est qu’il s’agit des ex   Interahamwe ou les membre des actuelles  FDLR, (Les Forces démocratiques de libération du Rwanda). Compte tenu des relations personnelles exécrables entre IDI et Kagamé d’une part et entre le tandem Kabila- Zuma et Kagamé d’autre part et vu la propension notoire de Deby à se faire utiliser par tiers, on peut à raison penser qu’il peut s’agir  bel et  bien des rebelles qui luttent contre le pouvoir rwandais.

(Affaire à suivre)

Beremadji Félix
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

7 Commentaires

  1. DOGO

    Ce ragout ne tient pas lieu. Dites plutôt autre chose Beremadji Felix.

  2. Gérard

    L’immagination de Beremadji Felix est véritablement sans limite. Mais vouloir faire croire qu’une rebellion interahamwe pourrait déstabiliser le Rwanda à partir du Tchad relève d’une affabulation, voire d’une hallucination. G.K

  3. banban wa

    je crois que c’est les contengents de la capital qui parte en renfort en RCA un point c’est tout

  4. Djim

    Eh les gars vous etes aussi des arnaqueurs de la Republique? vous savez tres bien ce que Deby est capable de tenter meme si ce sans reussite. Beremadji a raison et l’avenir nous le confirmera.

  5. Patriote

    C »est la france qui est derriere ca. Deby n »est que la tete de pont de ce France-Afrique qui opere dans l »ombre.

  6. Chers compatriotes, ne vous laissez pas tromper par ce BERAMADJI car c’est un grand faiseur des troubles ou zizanie aux milieux des jeunes Tchadiens. C’est un égoïste, qui ne cherche qu’a divisé les Tchadiens. Sinon, comment comprendriez-vous des imaginations aléatoires qui n’ont aucun fondement juste à croire comme quoi le Tchad organise une rébellion quelconque contre un pays si loin comme RWANDA?
    Nous avions des préoccupations internes de nous même, nous avions besoin d’une éducation sainte et propre à nos enfants, pour garantir leur avenir, beaucoup des facteurs de la vie humaine que nous devrions aborder dans des rubriques spécifiées pour commenter ou donner des points de vu objectif.
    Tans des questions nous attendes pour un meilleur avenir de la jeunesse Tchadienne abordons-les.

    ABAKAR ALI ABAKAR

  7. Nouri

    Il y a eu une réponse:

    Des concitoyens nous ont demandé si le MRC est le mouvement cité par le site tchadien d’opposition Tchad Actuel qui affirme que Déby soutien un mouvement armé rwandais qui a un camp d’entraînement à Ngoundey dans le sud du Tchad. Le MRC n’est pas ce groupe. Si de nombreux membres du MRC sont au Tchad, nos hommes s’entraînent en RDC, à Kikoko (Katanga), Busanga (Katanga), Monga (Province Orientale), Djabir (P.O) et Bafwasende (P.O). D’autres s’entraînent au Soudan du Sud, dans un camps de camarades d’autres nationalités dans le parc national de Boma. Nous ne craignons pas de dire où nous sommes car nous écraserons les militaires rwandais et ougandais qui nous attaqueraient. Mais ils n’auront pas le courage, ils préfèrent s’attaquer aux civils.