Pétrole: le Tchad va tripler sa production – Financial Afrik

Le ministre tchadien des Finances, Atteib Doutoum, espère le triplement de la production du pétrole de son pays à partir de 2015. L’entrée en production d’un champ pétrolier à proximité du lac Tchad nourrit un tel optimisme.  Le pays du Sahel pourrait atteindre la barre des 200 000 barils / jour en 2014, puis dépasser le cap des 300 000 en 2015. Si ces prévisions ministérielles s’avéraient,  le Tchad vivrait un véritable retournement de tendance.

En effet,  la production  est tombée à 97 000 en 2013  barils contre 110 000 barils en 2012.  Membre de la CEMAC (Communauté des Etats de l’Afrique Centrale), le Tchad va connaitre une croissance de 4% en 2013 contre 9% en 2012.   Le pays présidé par Idriss Deby Itno depuis 1990  tire environ 2 milliards de dollars annuels de l’or noir.

En date du 23 septembre dernier,  Ndjamena a émis un emprunt obligataire de 85 milliards de FCFA à la Bourse régionale des valeurs mobilières de l’Afrique Centrale (BVMAC) basée à Libreville. Libellé sur cinq ans, les bons seront souscriptibles à partir du 15 novembre. Les montants levés serviront à la construction d’un centre d’affaires de 30 hectares au coeur de la capitale tchadienne. Objectif, faire de Njamena un hub francophone des affaires.


Commentaires sur facebook

6 Commentaires

  1. Djim

    Esperons que cette manne soit bien depensé car les vautours des itnos vont une fois de plus se deverser et detourner la recette. Quant au ministre du Finance je te demande de ne pas te rejouire car on sais que le Tchad est pour les itnos jusqu’a la mort de deby.

  2. Mak

    La situation est grave et je demande a mes chers freres Zak de changer de comportement avec vos freres tchadiens car un regime se change mais le tchad est votre pays et comment vous allez vivre apres quant le regime ne sera plus? vous allez tous suivre deby? ou vivrez vous a l’etranger pour l’eternite? pensez bien car vous jouez au feu.

    • enry

      avant de mettre tout le monde dans le même panier mon ami commence a changer toi même , alors la je vais prendre en considérations tes propos sans fondés !!

    • Beribour

      Monsieur mak, je suis desole d’entendre ces genres de propos sur toute une communauté, chacun est responsable de ses actes devant la loi et si le tchad va mal le probleme reside dans nos aines qui ont pour seul ambition que l’enrichissement. Si tel est ta maniere de voir les choses le jour deby partira, nous on a nulle part a partir, fait ce qui te semble bon,

    • abdraman

      Les Zaghawa sont bien des gens tolérants et paisibles dans leur majorité mais les tchadiens ignorent ces qualités car ils les confondent avec les tchado-soudanais Zaghawa qui ont seul but de soutirer le maximum de richesse et s’eclipser au Soudan. Avant l’arrivé de ces soudanais dans les valises du MPS, certainement vous avez connu les Zaghawa tchadiens. Comment étaient-ils.

      • Valérie

        M. Abdraman peut avoir raison. Il faut faire un distingo entre jes Zakhawa tchadiens et les Zakhawa soudanais. Les derniers ont infiltré notre pays à la faveur de l’arrivée des premiers au pouvoir. Les soudanais sont en terre conquise, et pensent que les richesses du Tchad sont lur butin de guerre.
        Le problème est qu’on constate que les Zakhawa tchadiens semblent soutenir aveuglement la politique de Déby et cautionner les actes de leurs frères soudanais sans se démarquer. Ils ne dénoncent jamais les mauvaises pratiques du pouvoir ou des soudanais immigrés.