Tchad : Attijariwafa Bank ne lâche pas CBT – JA

Mohamed El Kettani, le président du marocain Attijariwafa Bank, a de nouveau exprimé son intérêt pour la reprise de Commercial Bank Tchad.

Lors de l’audience qui lui a été accordée au début du mois de septembre, Mohamed El Kettani est revenu à la charge auprès d’Idriss Déby Itno, le président tchadien. Alors que le processus de cession de Commercial Bank Tchad (CBT, ancienne propriété du groupe camerounais Fotso aujourd’hui sous administration provisoire) a échoué, le patron du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank a de nouveau exprimé son intérêt pour la reprise de l’établissement. Les autorités tchadiennes lui ont donné quarante-cinq jours pour faire une nouvelle offre.

Plusieurs candidats

En 2012, plusieurs banques se sont présentées pour la reprise des parts de l’État dans Commercial Bank Tchad. Au total, sept banques avait manifesté leur intérêt, toutes africaines : les marocaines BMCE Bank (via Bank of Africa) et Attijariwafa Bank, la gabonaise BGFI Bank, la camerounaise Afriland First Group, la burkinabè Coris, le bancassureur ivoirien NSIA et le groupe basé au Togo Oragroup (Orabank).

En 2011, la banque affichait un produit net bancaire de cinq milliards de F CFA (10,4 millions de dollars) pour un résultat de trois milliards.

Lire aussi :

Tchad : la privatisation de Commercial Bank en bonne voie
Pour les banques tchadiennes, le plus dur est passé
Tchad : des performances en dents de scie


Commentaires sur facebook