Tchad : l’ancien rebelle Baba Laddé dénonce une cabale de son gouvernement – Rfi

L’ancien rebelle tchadien Baba Laddé est depuis plusieurs semaines à Niamey pour se faire soigner. Le leader du FPR, qui sévissait en Centrafrique, avait rallié le gouvernement tchadien en septembre 2012. Il avait obtenu l’autorisation de la primature tchadienne, où il travaillait depuis son ralliement, de se faire soigner à l’étranger. Mais ces derniers jours, Baba Laddé a perdu coup sur coup la tête de son parti, le FPR, un parti qui n’est toujours pas officiellement reconnu, puis son poste de conseiller à la primature. Il dénonce une cabale du régime tchadien et en appelle aux autorités nigériennes pour assurer une médiation avec Ndjamena. Ce que ces dernières se disent prêtes à faire pour des raisons « humanitaires ».

Baba Laddé:  » Nous n’avons pas d’autres choix que de trouver une médiation qui pourra peut -être faciliter les choses. »

Commentaires sur facebook

4 Commentaires

  1. Je vous salut et de vous faire comprendre que certains chefs rebelles Tchadiens ils n’ont aucun objectif convaincant pour créer une quelconque rébellion.
    Certain comme BABA LADE; il n’a aucunement engagé sur un point donné, c’est un coupeur des routes qui gangrenait entre les trois pays a s’avoir: le Tchad le Cameroun et la RCA.
    Normalement  on doit pas confier un poste comme conseiller à la primature; il faut bien irréfléchie avant de nommer qui se soit au poste des responsabilité 

    • Ben Ahmed

      Un coupeur de route comme Baba Ladé doit sejourner en prison et nom conseiller un premier ministre. Quel conseil pourra t il donner à la primature? Si le Tchad encourage ou bien recompense ces genre d’acte, nous allons nous retrouver encore avec plus des coupeurs de routes qui negocieront leur raliement en occupant des hautes responsabilités dans l’administration!

  2. korei djimi

    Idriss Deby a beaucoup de strategies de nous duper incluant ces genres de situations de conflits avec de gens qui auraient des ambitions de postes politiques, de materiels, de luxe, de renommee nationale et internationale grace a Idriss Deby lui-meme afin de les utiliser les uns contre les autres.
    C’est-a-dire qu’on ne pourrait etre credible aux yeux de peuples tchadiens qu’une fois dans notre vie parce qu’on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps; et le fait de bafouer ses propres convictions politiques comme un cameleon est une trahison grave.
    Etre opposant pour negocier avec la personne d’Idriss Deby est une preuve d’etre tout simplement traitre a la solde d’Idriss Deby. Il n’y a pas d’autre defintion.

  3. je rectifie l’erreur de frappe sur mon commentaire  du 02-11-2013  au lieu de irréfléchie lire plutôt réfléchir.