Le pétrole du Niger transitera par le pipeline Tchad-Cameroun – ladepechediplomatique

Le Niger a choisi d’utiliser le pipeline Tchad-Cameroun pour l’exportation de son pétrole, d’où la signature d’un accord bilatéral entre les gouvernements camerounais et nigérien fixant les conditions de transit des hydrocarbures, rapporte lundi, le journal officiel.

Le pétrole du Niger transitera par le pipeline Tchad-Cameroun

Le choix du Cameroun d’après le ministre nigérien de l’énergie et du pétrole Foumakoye Gado, s’explique essentiellement pour les raisons économiques, d’autant que cette production n’est pas encore très importante.

« Dans un premier temps, il s’agit de 60 000 barils par jour ; et il fallait pour la valoriser, choisir le chemin le plus court qui va exiger les investissements moins coûteux. L s’avère qu’avec le pipe line Tchad-Cameroun, il nous suffira de construire un pipe line d’à peu près 600 km pour faire la jonction entre le Niger et le pipe line existant », a-t-il souligné.

Selon lui, le Niger attend impatiemment de mettre en exploitation, les réserves pétrolières d’Agadem, raison pour laquelle il a souhaité qu’on aboutisse à la finalisation des accords additionnels « dans les meilleures conditions pour les intérêts de toutes les différentes parties prenantes ».

Pour le ministre camerounais de l’Industrie, des Mines et du développement technologique, « les attentes légitimes découlant de cet accord sont réelles pour nos deux pays », a déclaré Emmanuel Bondé, notamment dans les opportunités de valorisation qui s’offrent au Cameroun et au Niger.

Il a émis le vœu que le Cameroun attire « tous les droits de transit qui lui reviennent dans le transport du brut nigérien ».

En tout, il faudra parcourir à peu près 2100 km entre le Niger et le Cameroun, puisque le pipe line Tchad-Cameroun est long de 1500 km, à quoi il faudra ajouter 600 km entre le Niger et le Tchad.

avec apa


Commentaires sur facebook