Tchad: la France propose des "moyens supplémentaires" pour la force européenne – Afp

La France va proposer des « moyens supplémentaires » pour la force européenne qui doit notamment protéger des réfugiés du Darfour au Tchad et en Centrafrique, mais dont le déploiement a été retardé par manque de moyens, a annoncé jeudi le ministère de la Défense.

« Le président de la République a autorisé le ministre de la Défense à mettre sur la table des moyens supplémentaires » pour constituer la force européenne (Eufor), a déclaré le porte-parole du ministère Laurent Teissère lors d’un point de presse.

« L’objectif est d’aider à débloquer » les discussions avec les partenaires européens sur la constitution de cette force, dont le déploiement était initialement prévu en novembre dernier, a poursuivi M. Teissère.

Interrogé sur ces moyens supplémentaires, il a précisé qu’il pourrait s’agir « d’unités de soutien logistique« , d’hélicoptères et d’avions de transport, sans en préciser le nombre.

L’UE peine à réunir les moyens nécessaires à l’Eufor, qui doit réunir de 3.000 à 4.000 hommes, dont environ 1.750 français. De source militaire française, on indiquait fin décembre qu’il manquait en particulier quatre avions et neuf hélicoptères de transport.


Commentaires sur facebook