Arrestations, enlevements, disparitions, etc.

Selon des sources concordantes, à la date du 1er Décembre, 69 officiers supérieurs de l’ex FUC sont mis aux arrêts. Selon les mêmes sources, il est avéré que les ex FUC auraient essayé de reconstituer leur organisation, mais l’opération a été éventrée par un certain Souleymane Hammat, originaire du coin et longtemps au service d’IDI. L’homme a une mauvaise réputation tant il serait l’exécuteur de basses besognes d’IDI. C’est son séjour à Eldjineina au milieu des réfugiés tchadiens qui a permis d’éventrer l’opération. A Eldjineina( Soudan) 20 éléments ont été arrêtés et déjà extradés vers N’Djamena.


Commentaires sur facebook