Les Arnaqueurs de la République : Saleh (Salay) Deby ou Django tire le premier

Salay est le dernier rejeton du vieux Deby, parmi les garçons. Il aurait pu rester berger si la sècheresse des années 83 n’avait pas contraint une grande partie des nomades à se sédentariser. C’est sous la pression insistante de la vieille maman d’IDI que ce dernier avait accepté de ramener ses petits demi-frères dont Salay à N’Djamena, les sauvant ainsi d’un sort incertain.  Salay devait donc son apprivoisement à la vieille qui l’avait récupéré  sous son toit.

Pour lire l’article en entier, cliquez sur ce lien et sur la case « Saleh ».


Commentaires sur facebook

3 Commentaires

  1. Macavelli

    – à ne pas publier-
    Ecoutez les gars, cet article n’a pas de sens. D’abord il est inachevé, ensuite je ne vois pas comment l’enfance de Saleh et le fait que l’autre vielle folle l’es élévé a à voir avec quoi que ça soit et pourquoi ça devrait m’interesser.  Parlez moi d’autre chose…

  2. hassan

    ecoutez les gars, macavelli a raison, on n’a pas besoin de raconter des niaiseries sur les sites nets. je vous conseille si vous n’étes pas d’accord de la manière dont le pays est géré, critiquer les actions posées par les gouvernant, mais pardon de ne pas nous faire lire des ragots et niaiseries sur les vies privées des gents.