Les archives pour l´année 2019

Enigmes et insolites en FrançAfrique (2) : Pickups Calcinées Contre Milliards, Base Militaire et le Trône de Deby – cameroonvoice

L’orchestration par l’état-major Français des frappes contre une colonne de pickups au Nord du Tchad a surpris plus d’un Africain, à commencer par Idriss Deby lui-même. Cette opération, d’une grande rentabilité financière pour la France, a permis à celle-ci de valider les accords militaires y compris la base militaire Française de Ndjamena, par tacite reconduction

Que fait l’armée française au Tchad ? – Libération

Les bombardements de l’opération «antiterroriste» Barkhane menée par l’armée française s’inscrivent dans la longue histoire des ingérences dans cette ancienne colonie. Une aubaine pour le président Idriss Déby. Tribune. Entre le 3 et le 6 février, l’armée française a bombardé une colonne de rebelles tchadiens qui avaient quitté leur base arrière en Libye et s’enfonçaient en territoire tchadien. L’état-major

Deby remet avec la saisie des véhicules

Beaucoup des voix avaient déjà annoncé, Deby veut mettre à genoux ses parents qui ont osé attaquer sur les réseaux sociaux sa calamiteuse gestion de l’Etat depuis bientôt 30 ans. C’est la présence de l’UFR et d’autres mouvements d’opposition armée qui l’ont dissuadé de passer à l’action ; aujourd’hui avec l’aide du mercenaire français, il

Le dilemme de la stratégie française au Tchad – Le Monde

En tentant de justifier la nécessité des frappes intervenues au Tchad, en février, la France risque encore d’apparaître comme le soutien d’un régime autocrate.Publié hier à 11h30, mis à jour hier à 11h30 Temps de L Editorial du « Monde. » Quel est le vrai rôle de la France au Tchad ? La question se

Point de presse: Le Collectif des Organisations de la société civile (COSC)

Le Collectif des Organisations de la société civile (COSC) à donné ce matin un point de presse relatif aux bombardements aériens d’une colonne d’opposants armés par l’armée française basée au Tchad. Collectif des Organisations de la Société Civile (COSC) 66267981, 66294085, 66727794, 66862166, 66284014 POINT DE PRESSE RELATIF AUX BOMBARDEMENTS AÉRIENS D’UNE COLONNE DE REBELLES

N’Djamena refuse de saluer l’intervention française

Le gouvernement a fait feu tous bois pour mobiliser la population n’djamenoise pour une sortie massive afin de saluer “ la victoire éclatante de l’ANT sur les terroristes et les djihadistes”, mais ce fut un fiasco. Les apatrides et les recruteurs des mercenaires français n’ont jamais su à quel point ils sont déconnectés de la

Tchad : pourquoi la France est intervenue avec ses Mirage 2000 pour défendre Idriss Déby – publicsenat

La ministre des Armées, Florence Parly, sera auditionnée mercredi 20 février par les sénateurs de la commission des affaires étrangères. Elle expliquera l’intervention de la France, qui a volé au secours du régime autocrate d’Idriss Déby. Intervention justifiée, selon le sénateur Christian Cambon, par la présence militaire française et la lutte contre le terrorisme. C’est

Les français participent- ils aux interrogatoires des prisonniers de l’ UFR?

Selon des sources crédibles, les renseignements français ont élu domicile à l’ANS, la police politique du régime. Ces barbouzes françaises rédigent une liste complète des questionnaires à demander aux prisonniers et leurs obligés de l’ANS se pressent pour obtenir les infos demandées ; on se demande si ces barbouzes ne suggèrent pas les méthodes à

Au Tchad, l’incursion des rebelles dévoile les fragilités du pouvoir – crisis group

Une incursion de l’Union des forces de la résistance (UFR) en territoire tchadien depuis la Libye, début février, a été arrêtée par des frappes aériennes françaises, en coordination avec l’armée tchadienne. Cette menace sécuritaire inédite depuis plusieurs années met en relief les fragilités du Tchad et du pouvoir en place. Que s’est-il passé ? Du

Au Tchad, les Mirage français en plein mélange des genres – Mondediplomatique

Au Tchad, les Mirage français en plein mélange des genres – Mondediplomatique

L’aviation de chasse française déployée à N’Djamena (Tchad) et à Niamey (Niger), au titre de l’opération régionale « Barkhane », est intervenue à plusieurs reprises ces derniers jours au nord du pays, à la demande du régime du président Idriss Deby, pour l’aider à stopper une colonne de dizaines de pickups armés venant de Libye.