Accrochage entre les rebelles et les forces gouvernementales – Xinhua

Les rebelles tchadiens de l’Union des forces démocratiques pour le développement (UFDD) ont annoncé qu’il y a eu mercredi soir des accrochages entre leur mouvement et les forces gouvernementales à Adré au Nord-Est du pays, a-t-on appris jeudi.

Selon l’un des responsables de ce mouvement cité par la Radio France internationale (RFI), ces affrontements ont fait 15 morts côté gouvernemental et deux dans leurs rangs, ainsi que de nombreux prisonniers côté forces gouvernementales.

L’information n’a pas été confirmée par le gouvernement tchadien.

L’ancien chef de l’UFDD Mahamat Nouri a rallié le gouvernement tchadien en décembre 2006 en devenant ministre de la Défense du président Idriss Deby, mais une partie du mouvement est toujours opposée à l’entrée de leur chef au gouvernement ainsi qu’à une probale réconciliation avec les autorités.

Cet accrochage risque de compliquer davantage le processus de réconciliation amorcé par le dirigeant libyen Mohammar Kadhafi et donc une réunion impliquant toutes les forces vives du Tchad ( opposition armée et non armée, gouvernement, société civile) prévue probablement en décembre 2007 à N’Djamena.


Commentaires sur facebook