En colère pour des tourteaux: Un officier s’en prend au DG de la Cotontchad – Le Progrès N° 1958 du 11 mai 2006

Le directeur général de la Cotontchad, Brahim Malloum, a été agressé, avec une legère bles¬sure à la joue, dans son bureau, à Moundou, dans la matinée du mercredi 10 mai 2006, par un colonel nommé Sagour Mourno, en poste à la brigade commerciale de la douane de Moundou. Que s’est-il passé au juste? Le directeur général de la Cotontchad explique que, le lundi dernier, le colonel Sagour Mourno était venu le voir pour demander des tourteaux. Il lui aurait signifié que, depuis que l’huilerie est ramenée, il y a quelques semaines, à la Contontchad, la vente des tourteaux n’a pas repris. Mais que, lorsque cela aura démarré, le colonel aura été le premier à être servi.

Le directeur général en instruit le nouveau direc¬teur de l’huilerie. «Le colonel me dit que ses bœufs sont en train de mourir de faim. Donc, si on pouvait lui donné quelques sacs pour les amener dans son pick-up. J’ai encore instruit le directeur à lui donner dix sacs. Le lendemain, le colonel m’appelle. Je lui réponds que, je suis en réunion, qu’il me rappelle. Il surgit au bureau et fonce la porte. Face à moi, il entre dans une grande colère et profère des injures à grands bruits. Ce qui a alerté les chefs des services qui se trouvaient dans la salle de réunion. Ils sont entrés et l’ont maîtrisé», témoigne M. Brahim Malloum. Le directeur de la Contontchad saisit le gouverneur, qui ordonne qu’on l’arrête. Mai le colonel Sagour s’est mis déjà en route pour N’Djaména. Le gouverneur vient voir le directeur général de la Cotontchad au bureau. Le personnel veut aller en grève. M. Brahim Malloum, qui estime que l’agresseur est un fou conscient, calme, toutefois, le personnel.

Mahamat Absakine Yérima
Le Progrès N° 1958 du 11 mai 2006


Commentaires sur facebook