Les accords inter-tchadiens sont-t-ils applicables ?

ABDELSEMI AHMAD DJIBRINE L’observateur de la scène politique tchadienne remarque que cette dernière a enregistré plusieurs initiatives politiques qui ont abouti à de accords politiques entre le gouvernement tchadien et différentes formations politiques et politico-militaires tchadiennes à savoir l’accord du 13 août entre l’Etat tchadien et les FUC,UFC,CDPC,UFDD,CDRT,RNDT,UFDD–Fondamental…et j’en passe. Mais la question qui doit être posée est si ces differnds accords sont applicables, ne serait ce que dans le moyen terme ?je pense que dans l’état actuel des choses, les uns et les autres peuvent signer des accords mais ils faut que certains éléments se réunissent d’abord pour que tel ou tel accord soit appliqué.

D’abord on peut pas mettre en application un accord sans que ce dernier soit doté des mécanismes clairs et fiables consistant à transformer tout ce qui a été signé en une réalité palpable sur le terrain et l’élément le plus important dans n’import quel accord politique se résume sur une minimum confiance entre les deux parties et non pas sur des volontés passagères dues à une pression ou à une position défavorable pour les uns et les autres,ce qui n’est pas le cas entre les freres-ennemis tchadiens,qui pour une raison ou une autre signent des accords sans horizon claire qui s’évaporent à un laps de temps. A qui la faute ? je pense que toutes les parties ont une part considérable de responsabilité,il faut qu’avant toute procédure d’accord les intérêts de la nation tchadienne soient au dessus de toute fin personnelle,cela ne signifie nullement pas que les intérêts particuliers soient omis ou écartés. si tel est le cas je suis persuadé que tous les fils du Tchad se réconcilieront et tous les accords inter-tchadiens seront des vrais accords des braves et pourquoi pas dire un atout pour notre chère patrie qui a besoin d’autant de solutions politiques visant la paix,la confiance et la quiétude au sein de la nation tchadienne afin que ce pays avec ses fabuleuses richesses occupe sa vraie place sous-régionale,pour ne pas dire mondial,car le Tchad est entré par la grande porte dans le club des pays producteurs du pétrole depuis quatre ans .

ABDELSEMI AHMAD DJIBRINE
UNIVERSITE D’ALGER
FACULTE DES SCIENCES POLITIQUES ET DE L’INFORMATION
Email : abdelsemi@yahoo.fr


Commentaires sur facebook